Réveil matin

Journalistes et photographes en reportage pour le magazine se mettent à table. Ricochets gourmands autour du globe.

Los Angeles Les Angelinos mangent l’avocat à toutes les sauces et à tous les repas. Ils l’adorent notamment le matin, au petit déjeuner. C’est au P.Y.T., Downtown L.A., que l’on se bouscule pour déguster l’Avocado Toast du chef Josef Centeno. La recette est légère au goût mais substantielle en terme de calories : il faut beurrer puis griller des tranches de pain aux céréales, les tartiner finement de brie au lait de brebis, parsemer de petits morceaux d’avocat, ajouter quelques lamelles d’oignons rouges, une pincée de piment d’Espelette, un peu d’huile d’olive et de sel. À déguster entre les œufs au bacon et le smoothie concombre-gingembre. NW

P.Y.T.

400 South Main Street. Tél. +1 213 687 7015.

www.pytlosangeles.com

Londres Le panier de viennoiseries est un compagnon de petit déjeuner si international qu’il en vient à bailler aux corneilles. Lessivé, le pain au chocolat, usée, la volute feuilletée, et ce moelleux de brioche, qui n’en finit pas de faner… Alors, au Café Royal, Sarah Barber nous réveille avec un défilé de pâtisseries musclé. La brioche est beurrée, peignée et tressée. Le croissant frémit d’une mousseline croustillante, mais c’est surtout son confrère, rayé de lignes sombres, qui attise la curiosité. On croit à quelque sortilège de chocolat. Joli jeu de dupes : d’une bouchée, un cœur fondant de cassis jaillit, acide, confituré comme un mois d’août. MA

Hôtel Café Royal

68 Regent Street. Soho. Tél. +44 (0)20 7406 3333.

www.hotelcaferoyal.com

© Martin Kollar - Marie Aucouturier

Economie,254

Article suivant

Le monde comme il va