Le monde comme il va

L’économie de la planète en quelques chiffres.

3e ville européenne comptant le plus d’expatriés propriétaires dans le pays d’accueil : Paris, derrière Oslo et Stockholm.

115 îles et îlots, essentiellement granitiques ou coralliens, composent les Seychelles.

Empreinte, dinosaure

12 000 empreintes de 8 espèces différentes de dinosaures figurent sur une paroi du site de Cal Orck’o, en Bolivie.

Lumiere, usa

États-Unis
Lumière !

L’idée que l’on se fait du monde, sa représentation ou son interprétation, est bien souvent duale. En revanche, dans le domaine artistique, des carrés de Malevitch à l’œuvre noire de Soulages, nombreux sont les artistes désireux de présenter un absolu. Pour y parvenir, certains vont même jusqu’à s’associer à la Nasa, comme l’artiste belge Frederik De Wilde, qui a créé ainsi «le noir le plus noir du monde». L’entreprise britannique Surrey NanoSystems, spécialisée dans les nanotechnologies, a quant à elle mis au point une teinte proche du noir total, le Vantablack VBx2, un revêtement composé de nanotubes de carbone, des milliers de fois plus fins qu’un cheveu, alignés les uns près des autres. Il a ainsi la capacité d’absorber la lumière à plus de 99,96%. Pratiquement, cela signifie qu’à l’œil nu tous les reliefs et reflets deviennent invisibles. Prouesse visuelle mise à part, c’est dans le champ de l’observation spatiale qu’il offre de belles perspectives d’applications. Certaines étoiles risquent d’avoir plus de mal à se cacher des téléobjectifs recouverts de ladite matière : débarrassés de l’essentiel des parasites lumineux alentour, ils seront bien mieux focalisés sur leur sujet.

Art, Afrique

13e biennale d’art africain contemporain : du 3 mai au 2 juin à Dakar. 

Fleurs, horticultures, pépinièristes

3 600 horticulteurs et pépiniéristes sont en activité en France, cultivant 15 471 hectares.

32 000 embauches prévues en 2018 par McDonald’s France. Le podium est complété par le groupe SNCF et LVMH, qui comptent recruter respectivement 29 900 et 13 500 personnes.

Eau

Monde
Ça coule de source

Changement de paradigme : sous nos tropiques et en période d’abondance, la valeur de l’eau se jaugeait à l’aune de sa seule utilité. Époque révolue, sa raréfaction la rend désormais précieuse sous toutes les latitudes. En considérant l’accroissement de la population et la consommation moyenne quotidienne (10 litres à 600 litres par habitant), un recours plus fréquent à des eaux recyclées est inéluctable. Si, en toute logique, les eaux usées, qu’elles soient domestiques, industrielles ou agricoles, sont aujourd’hui dignes d’intérêt, le recyclage est encore largement sous-exploité. Particulièrement en agriculture, domaine qui engloutit plus de 70% des ressources. Des pays ont pris de l’avance : en Jordanie, 90% des eaux usées traitées abreuvent les terres. En Israël, elles satisfont pour moitié tous les besoins d’irrigation du pays. L’industrie n’est pas exempte de débouchés puisque de grandes quantités d’eau peuvent également être réutilisées dans les processus de refroidissement, par exemple pour les centres de données, les centrales énergiques et les entreprises minières. D’ici 2030, l’objectif de développement durable est de diviser de moitié les eaux usées non-traitées.

Sources : HSBC - France Agrimer - Figaro Économie/Cadremploi

Portait, Charlotte Gainsbourg

Article suivant

La collection
Air France Music