Coup de pot

Si Warhol était né à Limoges, sans doute aurait-il eu la religion de la porcelaine. Le pop art y aurait gagné une inquiétude, celle de la pièce qui vous échappe des mains, s’ébrèche ou se brise. Ce risque, Éric Hibelot l’a pris. Cofondateur de l’Atelier des garçons, il s’est lancé dans la production de pièces de céramique hors norme. Non plus des services à thé et des assiettes à gâteaux, mais des jerricans et des briques de lait. Certes d’autres avant lui avaient osé puiser parmi les objets du quotidien pour en tirer des œuvres d’art et plus d’un designer a mis sur le marché des poteries aux allures de boîtes de céréales, mais ce qui fait la spécificité des productions d’Éric Hibelot, c’est qu’après avoir été découpées en fines tranches de 2 à 3 mm d’épaisseur par un laminoir, après avoir été modelées et passées au four à 980oC, elles sont peintes et couvertes de motifs pop art avant d’être recuites à 1280oC. Le résultat est là, les ventes s’envolent. Le projet est soutenu par Habitat Design Lab, qui a retenu trois tailles de récipients, gobelets et jerricans en jaune chrome, bleu roi, à pois et à rayures. Autant de bidons qui ne le sont pas.

 

Habitat design lab

Jusqu’au 30.04.

www.habitat.fr

Agenda

Air France, Flying Blue, se réinvente

Article suivant

Flying Blue récompense votre fidélité
Demandez
le programme !