Objet Nomade

OBJET NOMADE

Objet Nomade
Joueur professionnel de golf, il travaille ensuite dans la mode, puis rejoint Audemars Piguet en 1994.
Aujourd’hui, à 53 ans, il est à la tête de la maison depuis 2012.

Qu’ils soient glissés dans une poche ou une valise, les objets du voyage dessinent le portrait en creux de ceux qu’ils suivent. Ce mois-ci, le casque audio de François-Henry Bennahmias, P-DG d’Audemars Piguet.

Outre la bulle insonorisée qu’il lui procure, ce casque Beats est l’instrument de François-Henry Bennahmias pour écouter les comédies musicales et playlists élaborées lors de ses balades nocturnes sur YouTube et Internet (il dort peu). Un temps musicien amateur (à la trompette et au saxophone), ses playlists sont éclectiques – il écoute actuellement Supertramp et les chansons exclusives de sa fille, jeune artiste. S’il a vu 11 fois Memphis (Tony Awards, 2010), son amour des spectacles musicaux remonte à son enfance. Pour cette comédie musicale et avec le soutien de Broadway Cares / Equity Fights AIDS, il a même mobilisé, le 3 février 2011, 1 000 enfants, qui ont entonné à la grande surprise de la troupe le final avec elle, alors qu’ils assistaient pour la première fois au show.
Il a connu le bonheur de suivre le travail en studio d’Alicia Keys, Jay-Z ou Usher et de rencontrer Quincy Jones et Berry Gordy Jr. (producteur américain, découvreur des Jackson Five et fondateur du label Motown). Son lien avec la musique peut lui faire traverser la planète pour un concert.
Même s’il l’écoute par hasard, la musique orientale le transporte. Le classique, lui, l’intrigue. Il l’associe au 7e art et notamment à Amadeus (1984), Ludwig van B (1994) et Shine (1996). Son concert idéal ? Le temps d’un week-end, Michael Jackson, Sarah McLachlan, Al Jarreau, Bruno Mars, AC/DC et Jean-Jacques Goldman rencontreraient Barbra Streisand, Whitney Houston, Elvis Presley et, bien sûr, Johnny Hallyday.

© Audemars Piguet

Bell & Ross, aviation

Article suivant

Le vol du temps