Joy Hasselmark, portrait, Andesina

Joy Hasselmark

Fondatrice de la boutique en ligne Andesina

Comment est née Andesina ?

J’ai toujours su que je travaillerais dans la mode et avec l’Amérique latine, qui est ma culture, chaleureuse et enveloppante. Adolescente, j’ai très souvent rapporté du Pérou des pièces que mes amies enviaient. Peu à peu a germé l’envie de lancer Andesina, avec mes deniers et quelques investisseurs. Cette boutique en ligne au design épuré propose vêtements et accessoires. J’aime l’indépendance, la liberté, même s’il m’arrive de me faire du souci pour ce «bébé».

Comment travaillez-vous ?

Au Pérou, j’ai bénéficié du réseau mode de ma mère. Les créations référencées par Andesina viennent aussi de Colombie, du Venezuela, du Mexique et du Guatemala. Je choisis parmi les productions de designers et de stylistes inscrits dans une démarche de slowfashion, qui utilisent des matières nobles et innovent tout en respectant les savoir-faire ancestraux – je cherche des perles ! Le travail est certifié et nous mettons en avant chacune de ces cultures. Parfois, ils me proposent même des exclusivités.

Que souhaitez-vous apporter ?

Une ouverture d’esprit, révéler le travail de communautés et présenter de petites séries, des pièces patrimoniales, rares, dont la qualité est préservée. Chaque pièce doit me plaire ! Porteuses d’histoires, elles se combinent avec ce que nous portons déjà et évoluent au gré du dialogue avec les clientes.

Quels lieux incarneraient l’ADN d’Andesina ?

Cartagena (Colombie) que je m’apprête à découvrir avec gourmandise : ses couleurs, sa gaieté – une synthèse de l’Amérique latine. Et le quartier de Barranco (Lima), bohème et riche d’histoire.

Un inséparable en voyage ?

Mes gris-gris et porte-bonheur, comme toute Sud-Américaine, et un livre. En ce moment, je relis Shantaram de Gregory David Roberts.

Un savoir-faire fascinant ?

Le tissage péruvien, qui requiert une dextérité intuitive et s’appuie sur la transmission de motifs séculaires. C’est de la magie : ces expertes tissent et font deux ou trois autres choses en même temps.

Un voyage dans le temps ?

Les années 1960 aux États-Unis et en Amérique du Sud. Tout était alors possible, nouveau, léger.

1987 Naissance à Lima d’une mère péruvienne et d’un père suédois.
2005-2009 Études de commerce en France.
2010 Départ à Londres, responsable commerciale Royaume-Uni chez Link Theory.
2014 Master Fashion & Luxury à l’Istituto Marangoni, Londres.
2015 Travaille au bureau d’achats de matchesfashion.com
2016 Responsable commerciale États-Unis et Italie chez Isabel Marant.
2017 Crée Andesina.
Avril 2018 Lance le site de vente en ligne http://andesina.com et ouvre une boutique éphémère à Paris.
Juin 2018 Boutique éphémère à Londres.

© Henri Buffetaut - Benjamin Didier

Mexico, recto verso, photographe

Article suivant

Mexico
recto verso