Accueillir et protéger l’enfance

Au Rwanda, grâce à une approche unique combinant plusieurs techniques psychosociales, Humanium sensibilise les leaders locaux à la protection des droits de l’enfant et de son bien-être.

«Un enfant qui meurt, c’est déjà un de trop», déclare Arndt Soret, cofondateur de l’ONG Humanium créée en 2008. Pour sensibiliser les adultes à la nécessité de protéger les plus jeunes, l’association a développé une méthode audacieuse : elle applique des techniques de coaching et d’organisation aux droits de l’enfant. Ce projet innovant est mis en œuvre au Rwanda grâce au soutien de la Fondation Air France. Depuis 2017, un groupe de coachs de vie travaille sur place avec des professionnels et des responsables locaux en privilégiant une compréhension émotionnelle (plutôt qu’intellectuelle). En partant du ressenti et des souvenirs de chacun, cette action apprend à mieux accueillir l’enfant, à le protéger de violences domestiques et à le responsabiliser dans une société encore meurtrie par un génocide.

© Humanium

Acting for life,emploi, Cambodge

Article suivant

Préserver la nature
et l’emploi