Aller au contenu principal

Miscellanées

Sélection culturelle, gourmande, astuces d’initiés et adresses pointues pour s’amuser d’un mois versicolore.

Le nuancier à suivre

Paris On ne présente plus les pochettes Perrin où glisser élégamment la main – et le sac se fait gant ou manchette. Cette saison, la palette est pop et de bonne humeur. Tubes et flacons de produits solaires lui ont soufflé leur couleur ! La dame de fer posée sur le rabat a maintenant une autre mine ! VG

sac clutch L’eiffel

Collection printemps-été.
www.perrinparis.com

Humeur du jour

Paris/Montreuil Le Tanneur réinvente son sac phare Agathe avec la complicité de la maison Habit Cactus. Selon l’envie et l’humeur, on customise la valisette avec les patchs repositionnables, assemblés à la main dans les ateliers de la marque. Un cœur ici, un clin d’œil ou un éclair là, libre à chacun d’agencer les dix pièces comme il l’entend. En édition limitée. JC

sac Agathe

Le Tanneur & Habit Cactus.
www.letanneur.com

Bal masqué

Paris Un œil se ferme, s’ouvre, la seconde a changé... Sous inspiration poético-nipponne depuis son défilé Croisière 2018, Louis Vuitton donne à sa montre connectée les visages du théâtre kabuki, roulant du regard sur l’écran tactile. Le temps, ce grand acteur, a trouvé son masque, expressif et stylisé. LO

montre tambour horizon kabuki

2 modèles.
www.louisvuitton.com

Souffle de l’Empire céleste

Paris Jeune professeur de français à Guangzhou, Thierry Jadot se prend de passion pour la Chine. Qu’il parcourt de 1987 à 1989, témoin du quotidien des Chinois, enregistré sans effet de zoom, à découvert. Une certaine idée du réel en version originale. BO

CHINE, LES ANNÉES ENFIÉVRÉES

Jusqu’au 21.04. 76, rue Bonaparte.
www.maisondelachine.fr

Univers polychrome

Lyon Carnets, blocs de dessin, cahiers, enveloppes aux décors colorés… On trouve toutes sortes d’articles de papeterie et bien plus encore chez Papier Merveille. La toute jeune maison lyonnaise propose aussi des accessoires tels des tote bags, des foulards ou des miroirs (photo). Un univers gai, graphique et ludique. JC

Miroirs collection roy

www.papiermerveille.com

Matières en voyage

Paris Artiste du cacao, Patrick Roger sculpte à grands copeaux des animaux, des formes brutes. Cette fois, ce sont des créations en métal qu’il expose chez Rimowa. Comme la gourmandise n’est jamais loin, il crée aussi ces lames de chocolat portant les lignes du bagagiste allemand... à glisser dans une valise vert menthe en édition limitée. LO

Patrick Roger x Rimowa

73, rue du Faubourg-Saint-Honoré. Jusqu’au 14.02.
www.patrickroger.com

Exposer de joie

Paris Comme les pilotes de course, Josh Sperling aime les contours sinueux, mais au ralenti. Pour sa première apparition parisienne, cet artiste new-yorkais propose une série de créations vitaminées. C’est très joyeux. Ainsi Lovey Dovey (2017), entre bricolage pop et design tendance Memphis, que l’on peut lire comme un signe des temps postmodernes. BO

CHASING RAINBOWS

Jusqu’au 24.02. 76, rue de Turenne.
www.perrotin.com

Jardin d’intérieur

Paris Un zéphyr est venu jouer en coup de vent avec ces pétales très couture (et clin d’œil à Marilyn ?). La «haute toxicité imaginative et créative» d’Irma Birka et François-Marie Gérard, styliste de mode et designer plasticien, s’exprime sur ces luminaires pour les décoiffer à leur fantaisie : chaque fleur est sculptée et assemblée à la main. VG

suspension Geneviève

En PVC expansé. Bloomboom.
www.bloomboom.fr

Lexique lumineux

Paris Né le 29 septembre 1926 à Bologne, Nino Migliori est l’auteur d’un chef-d’œuvre, Il tuffatore (Le Plongeur, 1951), qui lui a valu l’admiration de ses pairs. Mais au-delà de ce plongeon azuré («un coup de chance», dit-il), ce photographe italien s’est essayé à traduire la lumière sous diverses formes, en quête d’une recherche «linguistique et non pas esthétique». BO

NINO MIGLIORI. LA MATIÈRE DES RÊVES

Jusqu’au 25.02. 5-7, rue de Fourcy.
www.mep-fr.org

Palette en vue

Paris Chez Niki de Saint Phalle, la couleur était si éclatante qu’elle surgissait parfois d’une carabine chargée de peinture. Pour réaliser ses tableaux-performances Tirs, l’artiste se protégeait derrière de grandes lunettes, que Dior réinterprète dans un élan polychrome. Trois modèles, dont cette visière pare-soleil qui filtrera la vie en jaune, bleu, gris ou orange, selon l’humeur choisie. LO

lunettes diorclub

www.dior.com

Des muses et des roses

Paris Romantique comme une fleur, rock comme un blouson noir. Hollyrose s’inspire de ces muses et groupies qui régnaient dans les coulisses des scènes californiennes, égrenant leur jeunesse dans les bras des rock stars. Et qui à leur tour devinrent des icônes dans les années 1970. Un parfum fleuri, épicé et cuiré, au sillage dense et captivant. JC

eau de parfum Hollyrose

Room 1015.
www.room1015.com

© Alexandra Von Fuerst - Louis Vuitton - DR

© Thierry Jadot - Papier Merveille - Michel Labelle - Farzad Owrand, courtesy galerie Perrotin 27

© Bloomboom - Fondation Nino Migliori, Bologne, Italie - Morgan O’Donovan - Mathieu Martin Delacroix

© Gerhard Richter, photo Jozsef Rosta, Ludwig Museum, MOCA Budapest - Eastpak France - Golden Goose Deluxe Brand

© LEICA- Superflex, Tate Modern, photo Marcus Leith - Courtesy Stephen Shore and 303 Gallery, New York - The Future Mapping Company 2018 31

exposition, art, peinture

Article suivant

Miscellanées