Cuir, montre, Berluti, Hublot

Noces de cuir

Quand le bottier parisien Berluti rencontre l’horloger suisse Hublot naît un modèle unique, avec le temps dans la peau.

Il semblerait bien que les maisons Hublot et Berluti aient relu leur manuel de Nietzsche. Convaincus, comme Zarathoustra, que «le mariage, c’est la volonté de créer l’unique», l’horloger suisse et le bottier parisien ont décidé de s’associer une troisième fois. «L’unique» en question ? Un garde-temps d’exception, la Classic Fusion Tourbillon Berluti, déclinée en version King Gold ou céramique noire. On retrouve ainsi le cuir Venezia à la patine inimitable, qui fait le succès des souliers cousus main Berluti depuis 1895, et les cadrans aux proportions viriles siglés Hublot. L’art de la fusion pour une montre puissante et chic, qui mise à la fois sur l’innovation et un savoir-faire centenaire. C’est-à-dire qu’outre la minutie qu’impose l’utilisation du cuir sur un cadran de montre, les bracelets de ces deux éditions limitées suivent les mêmes règles que les chaussures Berluti : coupe, façonnage, modelage, laquage… Ce travail d’excellence de la matière, évidemment mené à la main, est couronné par un boîtier de 45 mm de diamètre. Le mariage Hublot x Berluti, ou la définition de l’unique.

© Hublot

Accessoires, couleur

Article suivant

Passage à
la
couleur