Partition de cristal

«Chacun recèle en lui une étendue de neige où nul oiseau n’a laissé son empreinte», écrivait Virginia Woolf. Un champ vierge que les chefs-d’œuvre de l’opéra effleurent.

La jeune soprano française Norma Nahoun interprète Solveig, belle promise de Peer Gynt, aux côtés du baryton Philippe Estèphe.

Paris «Le monde hurle en permanence, alors, quand je vais au théâtre, je veux m’y apaiser», déclare Peter Sellars à l’occasion de son travail sur Only the sound remains, le dernier opus de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho. Créé à Amsterdam en 2016, cet opéra rappelle l’épure japonaise, tout comme le livret, une adaptation de deux pièces du théâtre nô par le poète Ezra Pound. La musique, que l’on dirait floconneuse, atmosphérique, donne aux voix, dont celle du contreténor Philippe Jaroussky, de nouvelles couleurs. Traitées par ordinateur, elles deviennent tour à tour fantomatiques et angéliques, spectrales et lumineuses.

Only the sound remains

Du 23.01 au 7.02. Palais Garnier. Direction musicale : Ernest Martínez Izquierdo. Mise en scène : Peter Sellars.

www.operadeparis.fr

Moscou En janvier, Manon Lescaut, l’héroïne du roman de l’abbé Prévost devenue, un siècle et demi plus tard, celle de l’opéra de Giacomo Puccini, affrontera l’hiver moscovite sous les ors du Bolchoï. Après la Netrebko, qui avait inauguré cette mise en scène en 2016, c’est Ainhoa Arteta qui endossera le rôle-titre : une joute vocale entre diva russe et soprano espagnole ?

Manon Lescaut

Du 24 au 28.01. Bolchoï. Direction musicale : Jader Bignamini. Mise en scène : Adolf Shapiro.

www.bolshoi.ru/en

 

Montpellier C’est sous la baguette du chef danois Michael Schønwandt que l’une des villes les plus méridionales de France place une œuvre doublement septentrionale : Peer Gynt, du compositeur norvégien Edvard Grieg, d’après la pièce de son compatriote Henrik Ibsen. Dans cette mise en scène où la vidéo capte les chanteurs et les acteurs en direct, le jeune anti-héros du XIXᵉ siècle, interprété par le baryton Philippe Estèphe, pénètre un univers ultraconnecté.

Peer Gynt

Les 12 et 13.01. Opéra Berlioz/Le Corum. Direction musicale : Michael Schønwandt. Mise en scène : Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil.

www.opera-orchestre-montpellier.fr

© Hélène Pambrun

Agenda

ONLY THE SOUND REMAINS

Du 23.01 au 7.02.

Palais Garnier. Direction musicale : Ernest Martínez Izquierdo. Mise en scène : Peter Sellars.

www.operadeparis.fr

MANON LESCAUT

Du 24 au 28.01.

Bolchoï. Direction musicale : Jader Bignamini. Mise en scène : Adolf Shapiro.

www.bolshoi.ru/en

PEER GYNT

Les 12 et 13.01.

Opéra Berlioz/Le Corum. Direction musicale : Michael Schønwandt. Mise en scène : Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil.

www.operaorchestre- montpellier.fr

Shikoku, Japon

Article suivant

fines fleurs