Que la lumière soit !

C’est en 1965 que Gae Aulenti (1927-2012), à qui on doit, outre le musée d’Orsay, les plus grandes pièces du design italien et des scénographies inoubliables à la Scala, dessina cette lampe de table télescopique qui demeure, par sa géométrie, sa complexité, sa radicalité et son équilibre, l’unique exemple de fiat lux métamoderne sachant nicher dans tous les intérieurs. Et désormais toutes les tailles, depuis sa minia- turisation, survenue en 2013. Imaginée à l’origine pour éclairer le nouveau showroom Olivetti, inauguré à Paris en 1967 et conçu par... Gae Aulenti, la Pipistrello, chauve-souris en italien, est produite depuis sans interruption par la firme familiale de luminaires Martinelli Luce. Icône du design zoomorphe, totem lumineux du miracle industriel italien, la Pipistrello est restée à la fois intègre et versatile : six couleurs au choix, elle s’est gainée de chrome pour ses 40 ans, d’or 24 carats pour ses 50 ans, a troqué ses quatre ampoules originelles pour des leds et vient de couper le cordon pour son ultime version Minipipistrello sans fil, mutée en baladeuse dedans/dehors avec technologie control touch et batterie embarquée. À portée de main, le génie est toujours dans la lampe...


MiniPipistrello Cordless

Autonomie six heures.

www.martinelliluce.it
Soulages, Lacombe, portrait

Article suivant

Rêveries
Soulages