tube, year, champagne

Le tube de l'année

Fournisseur du Festival de Cannes, la maison de champagne Piper-Heidsieck cultive depuis toujours une touche de glamour. Un imaginaire apprécié des Upper Millennials, ces trentenaires exigeants en quête d’instants uniques.

Fondée en 1785, rachetée en 2011 par la famille Descours à Rémy Cointreau, la maison rémoise exporte 85% de sa production, notamment en Russie et en Australie. Pour cette fin d’année, elle présente Le Rouge de Piper-Heidsieck, un écrin rouge et or dont le design fait écho à celui d’un tube de rouge à lèvres, pour emballer sa cuvée principale, un champagne brut résultat de l’assemblage méticuleux d’une centaine de crus, dont une majorité de pinots noirs de la Côte des Bar. Un champagne équilibré destiné aussi bien à l’apéritif qu’à la dégustation en fin de soirée.

Le fil rouge, chez Piper, c’est bien sûr l’étiquette écarlate choisie en 1997 pour se distinguer du blanc ou du noir commun à de nombreuses cuvées. Pour Séverine Frerson, chef de cave, bras droit de Régis Camus, à qui elle doit succéder, si le rouge est une couleur chargée de symboliques très différentes selon les cultures, il évoque avant tout l’émotion et le partage. «À la fois précis et élégant, fruité et gourmand, avec toujours une pointe de fraîcheur, c’est un vin que l’on porte volontiers à ses lèvres, tant sa texture est ronde», poursuit-elle. Tout pour en faire le tube de l’année.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
@ J. Penninck - Piper-Heidsieck

colette, tour du monde

Article suivant

Le choix de colette