Globe
croqueur

Une pâtisserie est comme un livre ouvert sur une ville. En une volute sucrée, elle vous raconte un restaurant, un hôtel, une eau de toilette. Et donc un livre. À l’occasion du bicentenaire de la pâtisserie Cova, de Milan, voici un jeu de marelle gourmande à travers le monde.

Milan

La pâtisserie Dans le Quadrilatero della Moda, Via Montenapoleone, la Pasticceria Cova (depuis 2013, dans le giron du groupe LVMH) aura eu besoin de larges poumons pour souffler ses 200 bougies. On y retrouve depuis 1817 (c’était alors Via Verdi), la tradition milanaise pâtissière avec ses mosaïques, parquet traditionnel, miroirs dorés, divans en velours et chandeliers en cristal et surtout, en vedette, l’irrésistible panettone.

Via Montenapoleone 8. Tél. +39 02 7600 5599.

www.covamilano.com

Le restaurant Berton, pour la cuisine délurée et vibrante d’Andrea Berton, dans le nouveau quartier de Porta Nuova Varesine.

Via Mike Bongiorno 13. Tél. +39 02 6707 5801.

www.ristoranteberton.com

L’hôtel Optons pour le Senato, son classicisme contemporain, son toit-terrasse, situé non loin de l’aéroport (10 km) et à une distance raisonnable du centre-ville (station Montenapoleone à 350 m). Centre de fitness pour rédemption calorique.

Via Senato 22. Tél. +39 02 781 236.

www.senatohotelmilano.it

Le parfum La Femme Prada, pour ses notes miellées, tubéreuses, ylang-ylang, arrondies de frangipane.

Via Montenapoleone 8. Tél. +39 02 777 1771.

www.prada.com

Le livre Les Milanais tuent le samedi, pur polar de Giorgio Scerbanenco. Éditions Rivages / Noir.

Tokyo

La pâtisserie Dans le quartier de Ginza, Kuya est un lieu hors du temps, où les vendeuses préparent avec dévotion des boîtes de monakas : petits macarons délicieux aux haricots rouges.

6-7-19 Ginza, Chuo-ku. Tél. +81 (0)3 3571 3304.

Le restaurant Kidoguchi, notre coup de cœur permanent, pour sa bonne humeur, l’extrême fraîcheur des sushis et ce, à prix paisibles.

5-6-3 Aoyama, Minato-ku. Tél. +81 (0)3 5467 3992.

L’hôtel Si vous cherchez l’hôtel littéraire, baigné dans un culte délibéré des années 1950 (1954) avec une délectation palpable, c’est ici. Au Hilltop Hotel, même le nom du bar est tout un programme. Il s’appelle Non Non.

1-1 Surugadai, Kanda Chiyoda-ku. Tél. +81 (0)3 3293 2311.

www.yamanoue-hotel.co.jp

Le parfum La marque Secondskin a conçu des eaux de toilette portant le nom d’un artiste : Mishima (univers baroque, sensuel), Truman Capote (parfum de tabac, de jeunesse)… Présentée chez Merci, à Paris, ainsi qu’à Beams, à Shibuya.

1-5-8 Jingumae, Shibuya-ku.

www.beams.co.jp

Le livre Pour rester dans les saveurs, cet attachant recueil de nouvelles réunies par Ryoko Sekiguchi (Tanizaki, Osamu Dasai…) illustrant le bonheur littéraire de boire et manger. Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises. Éd. P.O.L.

Vienne

La pâtisserie Le Sacher de rigueur avec la Sachertorte, gâteau au chocolat enrichi d’une fine couche de confiture d’abricot. Au choix, au café Demel ou à l’hôtel Sacher, tous deux affectionnés par John Lennon.

Demel. Kohlmarkt 14. Tél. +43 (1) 535 17 17.

www.demel.at

Le restaurant L’Opus n’est peut-être pas le meilleur restaurant de la ville (voir pour cela Steirereck), mais son décor années 1930 signé Josef Hoffmann enchantera votre soirée. Nourritures locales et contemporaines dans le sillage.

Opus. Hotel Imperial. Kärntner Ring 16. Tél. +43 (1) 501 103 89.

www.restaurant-opus.at

Steirereck. Am Heumarkt 2A, Stadtpark. Tél. +43 (1) 713 31 68.

www.steirereck.at

L’hôtel Le Sacher pour le gâteau certes, mais aussi le légendaire Blaue Bar et sa carte de cafés. Idéalement placé.

Philharmonikerstrasse 4. Tél. +43 (1) 514 560.

www.sacher.com

Le parfum Immanquablement, Knize Ten créé en 1924 par François Coty et Vincent Roubert, l’un des parfums cultes du XXe siècle. Bergamote, citron, cuir et musc… L’eau de toilette préférée de Maurice Chevalier.

 

Le livre L’occasion rêvée de s’embarquer avec L’Homme sans qualités de Robert Musil. Le Seuil.

Colmar

La pâtisserie Christine Ferber, fer de lance de la maison familiale avec, outre les fameuses confitures, la forêt-noire pour sa sensualité crémée, son doux tournoiement de crème chantilly et sa fidélité au costume traditionnel avec son noir chocolaté, son rouge griotte et son blanc virginal.

18, rue des Trois-Épis, Niedermorschwihr. Tél. +33 (0)3 89 27 05 69.

www.christineferber.com

Le restaurant L’Atelier du Peintre, pour les plats concoctés par Loïc Lefebvre, colorés, actuels, vibrants.

1, rue Schongauer, Colmar. Tél. +33 (0)3 89 29 51 57.

www.atelier-peintre.fr

L’hôtel À 20 km de Colmar, un petit hôtel familial 3 étoiles jouissant d’un panorama exceptionnel. Cuisine goûteuse, orientée vers les produits de saison.

Les Alisiers. Lieu-dit Faudé, Lapoutroie. Tél. +33 (0)3 89 47 52 82.

www.alisiers.com

Le parfum L’univers de Christine Ferber verse immédiatement dans le flacon de la Petite Robe Noire de Guerlain, pour son côté sucré, bonbon, fruit rouge.

 

Le livre Après avoir hésité sur les histoires de l’oncle Hansi (L’histoire d’Alsace racontée aux enfants par l’oncle Hansi), la reine des confitures suggère un livre passionnant sur la cathédrale de Strasbourg : Strasbourg, coll. La grâce d’une cathédrale. Éditions La Nuée Bleue.

© Robert Holden - DR
© Demel - DR
© DR

en 10 raisons, barbade

Article suivant

La Barbade
trésors
d’une île