Le monde
comme il va

L’économie de la planète en quelques chiffres.

adn, distance

x3 évolution du parc automobile mondial d’ici 2050, pour 80% liée aux pays présentant des économies en développement.

7 année consécutive où Melbourne serait la cité où il est le plus agréable de vivre. Elle est suivie par Vienne et Vancouver.

7°C différence de température relevée cet été, à Los Angeles, entre une route de bitume noir et une recouverte de peinture blanche – réfléchissant la chaleur, donc plus fraîche.

economie,polution, glace

Monde
Table commune

Les espaces de coworking répondent au nomadisme professionnel croissant. Un phénomène en tel essor qu’au sein des entreprises, le management cherche à développer une alternative aux postes de travail attitrés. Les salariés s’essaient désormais à la méthode dite SBF, le sans bureau fixe, prisée par de grands groupes comme Sanofi ou Accenture. Seuls 8 postes pour 10 employés sont répartis dans des open spaces «dynamiques», où personne n’a de bureau attribué. Quelques bulles, alcôves et autres cellules design permettent cependant de s’isoler. La réponse est aussi logistique et financière. En effet, l’immobilier est, après les salaires, le budget le plus important pour une entreprise (17 000 € en moyenne par an et par poste de travail, incluant le loyer et les charges diverses), alors qu’un bureau n’est occupé en moyenne qu’à 60% du temps. De plus, pour les tenants de cette organisation, elle facilite l’esprit d’équipe, la communication et les capacités d’adaptation de chacun.

manchester, revenu, football

600 milliards de dollars : montant estimé du marché mondial des tablettes, PC et téléphones mobiles pour l’année 2017

200 millions, étudiant, monde

11 novembre : le Louvre Abu Dhabi ouvre ses portes.

diversité, culturel, mondial

Montpellier
Cohabitation durable

Après les phalanstères du XIXᵉ siècle, bâtis sur un modèle théorisé par Charles Fourier, on observe en Europe la résurgence d’une forme de vie organisée en communauté. Très implanté en Suisse (130 000 logements) et en Norvège (15% du parc immobilier), l’habitat participatif repose sur les principes suivants : choisir un terrain à plusieurs, concevoir les logements en les adaptant aux besoins et aux goûts de chacun, et imaginer des règles et mode de vie communs. La championne de l’habitat participatif est Tübingen (Allemagne), une ville où plus de 80% des logements neufs sont construits sur ce modèle. En Belgique se développe le projet Brutopia et en France, ce mode d’habitat, juridiquement encadré par la loi Alur, émerge doucement. Près de Montpellier, dans le quartier des Grisettes, un projet de 23 logements personnalisés élaboré par les futurs habitants a ainsi rencontré un franc succès : 2 immeubles de 2 étages, de petits jardins privatifs, des terrasses et de grands balcons. Dès sa conception, l’ensemble visait à satisfaire les principes de durabilité et d’économie d’énergie, grâce à une démarche bioclimatique et Bâtiment Durable Méditerranéen – l’ensemble est évalué à 3 200 €/m², parking compris.

KCPK, France, DJ

Article suivant

La collection
Air France Music