Koeslag, montre, Horlogerie

Pim Koeslag

Koeslag, montre, Horlogerie

La Tourbillon Casino de Monte-Carlo est une pièce unique.

Maître horloger et P-DG des Ateliers de Monaco

Avez-vous toujours eu envie de fabriquer des montres ?

Non, je rêvais d’être bijoutier ! À la Zadkine Vakschool, joaillerie, horlogerie, gravure à la main et travail de l’argent sont enseignés en première année. Après une semaine, j’ai su que je voulais être horloger. Il faut maîtriser à la perfection et à parts égales luxe, technique et design.

Qu’est-ce qui vous fascine ?

La miniaturisation. Certains éléments sont si petits qu’ils sont invisibles à l’œil nu – on travaille au micron près. Cela contribue à la magie de ce métier. Je suis un peu dyslexique, mais j’ai la chance de pouvoir visualiser, sans plan ni animation 3D, les quelque 400 éléments d’une montre. C’est un énorme gain de temps.

Quel challenge vous êtes-vous fixé ?

C’est encore confidentiel, mais je suis fier qu’Ateliers deMonaco ait obtenu le Poinçon de Genève – seules 6 marques au monde le portent. Il faut viser l’excellence.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Le temple Wat Arun de Bangkok, d’ailleurs gravé sur le cadran en or d’un modèle unique de notre collection Bespoke. Et l’automobile, telle Aston Martin ou Ferrari. Mélanges parfaits, comme les garde-temps de haute horlogerie, de technique, de design et de luxe. La perfection est dans le détail qui fait basculer la création vers l’exceptionnel. Plus que d’inspiration, je parlerais de buts à atteindre. La réussite technique est importante et Ateliers deMonaco a déjà déposé 6 mouvements et 4 brevets.

Quel lieu trouve un écho chez Ateliers deMonaco ?

Le musée Patek Philippe à Genève, qui présente sur plusieurs étages une collection rare de pièces exceptionnelles, maison et issues d’autres manufactures.

L’horlogerie a aussi une part de rêve. Quels sont vos lieux de rêve ?

La nature en famille et plus particulièrement en Australie. Mais j’attends que ma fille d’un an grandisse un peu avant un aussi long voyage en avion !

Un voyage dans le temps ?

Dans le passé, chez Breguet par exemple, lorsque la moindre pièce d’horlogerie était façonnée à la main. Au cours de mes études, j’ai découvert à la bibliothèque qu’au XVIIe siècle des Koeslag créaient des horloges aux Pays-Bas !

 

1981 Naissance à Almelo (Pays-Bas).

1999-2003 Études à la Zadkine Vakschool d’Amsterdam et stages chez Patek Philippe et Breitling.

2003 Rejoint la manufacture Frédérique Constant, dirigée par Peter Stas, où il devient maître horloger.

2008 Co-fondateur d’Ateliers deMonaco avec Peter Stas et Robert Van Pappelendam et rencontre officielle avec le prince Albert II.

2010 Lancement de la collection Tourbillon Répétition Minute.

2014 Lancement de la collection Tourbillon Oculus.

2015 Obtention du Poinçon de Genève.

2017 Création de la Tourbillon Casino de Monte-Carlo.

 

© Ateliers deMonaco

Petit Bateau, mode, Danseuse étoile

Article suivant

Pas de deux