de toutes les manières

Journalistes et photographes en reportage pour le magazine se mettent à table. Ricochets gourmands autour du globe.

Guyane Au XVIIIe siècle, il n’était pas rare de voir des expéditions partir avec juste quelques livres de cette semoule extraite de la racine de manioc. Le couac, appelé également selon ses états kwak, sispa, tapioca, kramangnok, manioc…connaît plusieurs transformations (épluché, macéré, râpé, égoutté, pressé, séché, tamisé, cuit !). Il constitue l’une des bases de la cuisine guyanaise, remplace le pain, surgit sur les salades, se saupoudre sur les fricassées, gonfle avec de l’eau, se ravit des blaffs (bouillons) de poissons. Dernier argument qui devrait vous laisser sans voix : il est plein d’énergie. Et sans gluten. Le couac n’a rien donc d’une mauvaise note ! FS

Lac Baïkal Au bord du Baïkal s’égaye une espèce pélagique dont on ne trouve nulle trace ailleurs. Légendes et chansons glorifient ce poisson argenté qui porte le nom d’omoul ; et pour cause ! Une chair tendre et consistante, qu’un verre de vodka glacée accompagne très bien. Marinée dans le sel, dans une soupe, fumée ou grillée à la braise, peu importe sa préparation tant sa saveur se retrouve à toutes les sauces. Il conviendra toutefois de goûter à la raskolotka sibérienne : des dés crus d’omoul congelé, trempés dans un bol de sel, de poivre, de cannelle, de clous de girofle et de piment pilés. FG

Corée Parce que la Corée est née de l’union légendaire d’une oursonne devenue femme et du fils du Ciel, parce que cette oursonne devint femme pour s’être nourrie de gousses d’ail cent jours durant, l’ail est partout chez lui en Corée. On le pose sur la table des restaurants en apéritif, on en badigeonne les plats. Pénétrez dans un taxi ou dans un magasin, bref dans tout espace clos, et son odeur puissante vous saute aux narines. Aïe aïe aïe pour ceux qui n’en apprécient ni la saveur ni les effluves, bonheur pour les autres. Mais que serait le kimchi, le chou fermenté coréen, base de tout repas, sans cet ail qui en exhale toutes les épices ? PT

© Yann Stofer - Alex Profit - Lonneke van der Palen.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Economie, solution, glace

Article suivant

Le monde comme il va