Réflexion faite

Avouez-le, cette idée vous a toujours intrigué. Extirper le miroir de sa torpeur immobile pour en faire quelque chose d’autre, un élément parlant, un objet de transports, le véhicule officiel vers la surface de soi. Il suffisait d’un tour de passe-passe habile pour créer l’enchantement. Le truc ? Une illusion de cinéma. Un dos en aimant, pour conférer à la glace une force d’attraction invisible. Clés, pièces, barrettes, tout s’y plaque, comme un vide-poche ouvert sur le salon, offrant une ultime accolade aux choses avant qu’elles ne s’éloignent. Pour celui qui s’y mire, c’est une autre affaire. Point de vide, ni d’autre côté du miroir, point d’Alice ou de Narcisse. Juste le reflet de ce que l’on est, une image, avec ou sans effets.

magnetic mirror

Design Martynas & Vytautas. March Design Studio.

www.march.lt
reveries, portfolio

Article suivant

La belle équipée