Whitney Bromberg Hawkings
    Whitney
Bromberg Hawkings
Whitney Bromberg Hawkings
Fleur, présentoir
FlowerBX livrera en France dès novembre.

Chaque mois, une personnalité évoque son parcours et partage en images et en mots son lieu secret. Rendez-vous avec une marchande de fleurs 2.0.

A 40 ans, elle a tout quitté sur une idée, FlowerBX : recevoir en direct des Pays-Bas et en deux jours un bouquet d’une seule variété tout juste coupé, et commandé en trois minutes sur Internet. Adolescente texane, Whitney rêve de diriger Vogue Paris, aime s’instruire et admire Tom Ford. Après une fin de scolarité à Laval, Paris et un stage à L’Officiel, elle devient l’assistante personnelle du créateur chez Gucci – elle le suivra chez Yves Saint Laurent puis à Londres. Première arrivée, dernière partie, elle se rend aussi compte petit à petit que dans la mode «les fleurs sont une devise», tant elle fait porter de bouquets de pétales ourlés ou d’exubérante générosité. Sans parler de leur talent d’alchimiste sur l’atmosphère d’un lieu. Alors après deux décennies aux côtés de l’énergie charismatique de Tom Ford elle décide, quelque peu terrifiée, de sauter le pas pour créer FlowerBX avec un associé. En 2015, elle troque ses stilettos pour des sneakers – retour les pieds sur terre –, un bureau chic pour un entrepôt à Park Royal, où les fleurs sont préparées avant d’être livrées. Auprès du couturier, elle a appris la perfection, la cohérence primordiale d’une marque. Jamais loin, il lui prodigue encore des conseils. Les filles ne voient évidemment pas le jour dans les roses, mais Whitney vit comme une seconde naissance le succès de FlowerBX, qu’elle souhaite faire croître doucement. Selon les saisons, cette femme de foi adore dahlias, pivoines ou hortensias. Elle suit ses rêves, riches d’émotions fortes. Un art de vivre.

Cottage des Cotswolds

«Le lieu dans lequel je me sens le mieux au monde est… notre cottage des Cotswolds (dessin), à une heure et demie de Londres, où nous vivons. Depuis quelques années, c’est notre paradis : aucune vie mondaine, seulement la famille. Nous en profitons pour beaucoup parler tous ensemble, cuisiner avec nos fils de 7 et 9 ans et dorloter notre fille de 1 an. Nous pouvons passer des heures en pyjama ! Ce lieu très important à nos yeux embaume la lavande, les incroyables roses grimpantes de multiples variétés. Ces plantes semblent habiter ici depuis toujours et j’ai le projet d’un jour apprendre à jardiner ! J’oubliais, la lumière y est magique !»

© Sarah Brimley - Craig Pusey - FlowerBX - Whitney Bromberg Hawkings

Saint James, photo, intérieur

Article suivant

Jean-Luc Rocha