Mues & merveilles

Anciens entrepôts ou bâtiments commerciaux se prêtent au jeu des transformations et deviennent cocons pour voyageurs en quête d’expériences insolites.

Bruxelles

Jam Hotel

Dans les contes, l’amour a raison du mauvais sort et le crapaud se métamorphose en prince charmant. Ici, c’est un immeuble de bureaux des années 1970, fugacement école d’art, qui est devenu hôtel «dans le haut de la ville», sous la pétillante baguette de Lionel Jadot, décorateur trublion. Il a balayé d’un revers les conventions pour mettre en valeur et réchauffer de pin massif le béton brut d’origine. Un lieu de vie chaleureux et sans fard : simple carte italienne au restaurant, couloir de nage et bar sur le toit, salle de jeux au sous-sol et engins à roulettes à disposition des hôtes. Un pied-à-terre accueillant tous les projets. VG

jam hotel

132, chaussée de Charleroi. Tél. +32 2 537 17 87.

www.jamhotel.be

Darjeeling

Windamere Hotel

C’est comme si le temps n’avait pas grimpé jusqu’aux grilles du Windamere, perché entre Inde et Himalaya. Construit pour accueillir les planteurs de thé célibataires venus d’Écosse et d’Angleterre, l’établissement a gardé une étiquette very british : le high tea (scones, confiture et sandwiches au concombre) est servi dans un petit salon fleuri, le dîner aux chandelles accorde pudding et lentilles masala. Le protocole en fait aussi un paradis pour les douillets : dès 17h, le feu rougeoie dans les chambres, à 19h, une bouillotte est glissée sous les draps et avant la nuit, un petit seau de bûches ravive les flammes, pour s’assoupir face aux braises. LO

Windamere Hotel

Observatory Hill, Darjeeling. Tél. +91 70 6335 8488.

www.windamerehotel.com

Paris

Hôtel La Lanterne

Rive gauche, cette Lanterne brille loin, très loin de son studieux passé de bureaux. Des lustres en verre blanc de Murano, des jeux de grands miroirs, un hammam et une piscine intérieure (la seule, dit-on, du 5e arrondissement) nichée sous une voûte en pierre du XIIe siècle... Et des clichés en noir et blanc habillant murs et têtes de lit de lampions parisiens, réverbères des passages et lampadaires des ponts, ricochets photographiques des éclats de la Ville lumière. LO

hôtel La lanterne

12, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève. Tél. +33 (0)1 53 19 88 39.

www.hotel-la-lanterne.com

Porto

Hotel Teatro

Situé en plein cœur du quartier des théâtres (difficile d’imaginer situation plus centrale), ce boutique-hôtel de 74 chambres réfute les grand-messes marbrées et l’ennui monogrammé pour réinventer le plaisir de jouer… à dormir. À l’emplacement de l’ancien théâtre Baquet, le décor est planté : quelques poursuites lumineuses, une juste utilisation du noir et or, des rideaux qui coulissent un peu partout, et même des armoires à costumes, en font un spectacle à lui tout seul. À moins qu’il ne soit la plus belle scène pour l’acteur de la soirée que vous êtes. LP

hotel teatro

Rua Sá da Bandeira 84. Tél. +351 220 409 620.

www.hotelteatro.pt

Londres

Courthouse Hotel Shoreditch

C’est dans le cadre littéralement magistral d’un ancien palais de justice que se situe le Courthouse Shoreditch. Les lambris patinés, l’escalier monumental, la coupole, le restaurant installé dans ce qui fut la salle d’audiences et les anciennes cellules transformées en box intimistes où prendre un verre témoignent de ce passé, tandis que les chambres sont résolument contemporaines. L’hôtel abrite également une piscine et, plus original, une piste de bowling. MS

courthouse hotel shoreditch

335-337 Old Street. Tél. +44 (0)20 3310 5555.

www.shoreditch.courthouse-hotel.com

Le Cap

The Silo

Souvent, les nouvelles pages s’écrivent à plusieurs mains. Au Cap, la métamorphose de ce monument agro-industriel de 57 m de haut, régnant sur d’anciens silos à céréales, a réuni l’ambitieux Zeitz MOCAA, musée d’art contemporain africain qui ouvrira à la fin du mois, et un hôtel 5 étoiles. Six étages au décor de velours, 28 chambres et 3 restaurants tous facettés de verre, pour démultiplier les vues sur l’océan et sur Table Mountain. Une chrysalide urbaine, éclose à la pointe de l’Afrique du Sud. LO

the silo

Silo Square. Tél. +27 (0)21 671 5502.

www.theroyalportfolio.com/the-silo

Liverpool

Titanic Hotel Liverpool

Histoire de géant sur Stanley Dock, où 2 entrepôts de briques et acier (parmi les plus vastes au XIXe et protégés par l’Unesco) témoignent avec panache du passé de la ville. Grâce à la généreuse réhabilitation de celui sis au nord, qui abrita rhum et tabac de 1864 à 1980, pas une chambre de moins de 56 m2. Le Titanic Hotel porte le nom du plus grand paquebot, au moment de sa mise à flot, et alors surnommé l’insubmersible. Un vœu pour cette adresse ouverte en 2014, où savourer un authentique afternoon tea maison. VG

titanic hotel liverpool

Stanley Dock, Regent Road. Tél. +44 151 559 1444.

www.titanichotelliverpool.com

Paris

Le Cinq Codet

Caché dans une ruelle discrète entre les Invalides, la tour Eiffel et le musée Rodin, l’immeuble des années 1930 a un temps abrité un central de France Télécom. C’est aujourd’hui un refuge serein et baigné de lumière : façade en courbe, immenses baies vitrées, intérieurs repensés par l’architecte Jean-Philippe Nuel, qui mettent en valeur les volumes du bâtiment avec patio, jardin sur le toit et plafonds de plus de 5 m. Avec de tels arguments, l’hôtel accueille des installations à partir du 8 septembre dans le cadre de la Paris Design Week. MS

le cinq codet

5, rue Louis-Codet. Tél. +33 (0)1 53 85 15 60.

www.le5codet.com

© Oana Crainic - Benjamin Schmuck © Nicolas Senegas - Nolwenn Brod/Agence VU’ © Jarek Klocinski © The Royal Portfolio © DR - Christophe Bielsa

impossible, objet, culture

Article suivant

Se faire une scène