Paris pâtisseries

Avec malice, le chef pâtissier Tal Spiegel assortit ses souliers aux créations sucrées qu’offre la capitale. Exploration gourmande, pour dénicher gâteau à son pied.

Macaron Fleur d’oranger, gingembre et rose.
Maison Pierre Hermé Paris.
72, rue Bonaparte.

 

Tarte citron vert meringuée Pâte sucrée, meringue italienne, zeste et crème de citron vert.
Création personnelle de Tal Spiegel.

Gâteau à la myrtille Pâte sablée, mousse à la vanille et compote de myrtille.
Boulangerie Utopie.
20, rue Jean-Pierre-Timbaud.

Équinoxe Crème à la vanille bourbon, cœur crémeux caramel au beurre salé et spéculoos.
Pâtisserie Cyril Lignac. 24, rue Paul-Bert.

Éclairs de la Saint-Valentin Crème aux fruits de la passion et marmelade framboise (en haut), mascarpone au caramel.
L’éclair de génie. 14, rue Pavée.

gout, livre, recettes

À LIRE

Pâtisseries de paris,
Tal Spiegel. Éditions Marabout.
@desserted_in_paris

economie

Article suivant

Le monde comme il va