Aller au contenu principal

Paris page

1

Paris-Métro-Photo

Cet ouvrage-pavé s’ouvre sur l’éventration de la capitale durant les décennies que réclama la construction du métro. Des anonymes puis Doisneau, Boubat, Lartigue, Izis, Newton, Klein, Meyerowitz… captèrent cet écosystème croissant à vue d’œil. La fugacité d’une seconde, à la fois inconnue et étrangement familière, figée à jamais. À l’initiative de la RATP, qui «invite» depuis 2013 la photo dans ses couloirs et sur ses quais, Paris-Métro-Photo plonge, tel un documentaire dépaysant, dans son quotidien. Un patrimoine, un monde autre (comme celui fantasmé par Luc Besson en 1985 dans Subway), à regarder avec une curiosité déférente. VG

Par Julien Faure-Conorton.

Actes Sud
2

Paris Paname

Sébastien Plassard cache sa facétie sous un graphisme irréprochable. Derrière une boule à neige, ses images révèlent un regard malicieux sur Paris et son quotidien d’habitant ou de visiteur. À chaque lieu, sa page, mais 2 moments du jour ou de l’année, l’un glissé dans le creux d’une page à déplier – comme un rideau dévoilant des coulisses. Quelle est la tête de la Joconde à 8h59 ? Le Vélib’ est-il une même monture le jour et la nuit ? Que vit une rue parisienne sous un «clair de lune» ? VG

Par Sébastien Plassard

Milan et demi
3

Paris Dernière

Tout est là. La 404 blanche, fidèle, le plomb de la nuit zébré au néon, le soufre des clubs canailles, le patchwork des errances, les protagonistes des heures indues. Sous l’œil du fondateur de l’émission, Thierry Ardisson, Paris Dernière fait revivre ses découvertes nyctalopes dans un livre à caractère pratique, entremêlé d’interviews, anecdotes, adresses, et souvenirs d’une autre époque. La sélection frissonne, mais le style est sage. En guise de phrasé à la Audiard, on déambulera aux côtés de notices descriptives, d’un gentil réalisme. La nuit a comme perdu de son impertinence poétique pour gagner en efficacité. MA

Collectif

Éditions du Chêne-E/P/A
4

Le Métro, inconscient urbain

Le hasard (l’inconscient ?) voulut que la lecture de ce court essai fut débutée dans une rame parisienne, ligne 6. C’est par cette ligne que Luka Novak, écrivain slovène grandi en France, ouvre cette exploration des sous-sols… Convoquant urbanisme, philosophie et un bon wagon de psychanalyse et d’humour, il décrit ce que Paris doit à son métro : un langage, une abolition du hasard, un statut de cité postmoderne niché dans ses ramifications. éclairant, à vous faire rater votre arrêt. LO

Par Luka Novak

Éditions Léo Scheer
5

Paris Pop up

Sur le parvis de la pyramide du Louvre, c’est l’un des jeux favoris des touristes-photographes : grimper sur un plot, tromper la perspective, pour sembler diriger du bout du doigt la structure de verre, devenue miniature. Tenir entre ses mains un monument, joli rêve de maquettiste, qui prend ici pour incarnation le papier et les fins découpages de Dominique Ehrhard. Tour Eiffel, Sacré-Cœur, Centre Pompidou, place des Vosges… 8 icônes architecturales s’animent sur les cartes de ce livre pop-up. Une flânerie en relief, guidée par 8 petits textes historiques pour accompagner le regard du promeneur. LO

Par Dominique Ehrhard et Carole Saturno

Les Grandes Personnes
tissu, saucisson

Article suivant

Quartiers d’été