Aller au contenu principal

Miscellanées

Sélection culturelle, gourmande, astuces d'initiés et adresses pointues pour lever l'ancre et rallier d'autres terres.

Lawler hors cadre

New York Fille de la Pictures Generation, Louise Lawler a passé sa vie à se réapproprier les œuvres des autres. Elle a photographié des Warhol, des Serra ou des Richter emballés dans les réserves de musées ou placés à côté d’une soupière chez des collectionneurs privés. Celle qui a gazouillé les noms des hommes pour faire exister les femmes (Birdcalls), s’attache aujourd’hui à déformer le réel. ED

Louise Lawler: WHY PICTURES NOW

Jusqu’au 30.07. MoMA. 11 West 53 Street.
www.moma.org

L’envers des vers

Los Angeles Nourrie aux calligrammes d’Apollinaire comme aux langages futuristes, la poésie concrète incendie le verbe, dans les cube poems d’Augusto de Campos, les standing poems de Ian Hamilton Finlay ou les compositions en forme de fleurs de Mary Ellen Solt. Un au-delà des mots, à voir et à entendre. ED

Concrete Poetry: Words and Sounds in Graphic Space

Jusqu’au 30.07. Sepulveda Blvd & Getty Center Drive.
www.getty.edu

Voyage immobile

Spiere Les fauteuils d’extérieur imaginés par Vincent Sheppard sont à eux seuls une invitation à l’ailleurs et à la détente. Fabriqués en Indonésie (souvent selon la méthode Lloyd Loom, qui combine métal et papier), ils allient esthétique, résistance et facilité d’entretien. Lové dans un sofa posé dans un jardin, avec un livre ou un thé, l’évasion n’est pas une illusion. MS

Collection Roy

Vincent’s Garden.
www.vincentsheppard.com

Minimalisme à table

Milan On peut y voir un jeu de construction en bois, des caractères kanji ou les éléments d’un jardin zen japonais que l’on regarderait en méditant et en buvant à petites gorgées un bol de thé fumant. Ishi se compose d’un plan en verre et de onze éléments en bois de cèdre. Six sont fixes, les cinq autres se disposent au gré des envies. JC

Table Ishi

Design Nendo.
www.depadova.com

Lignes de chance

Hong Kong Écrire, voyager dans le temps et à l’intérieur de soi, laisser une minuscule trace à la surface du monde… Les carnets Aoyama stimulent l’écriture, la réflexion, l’imagination et l’introspection. Cousus à la main et donc uniques, le caractère qui les illustre signifie «bonne fortune» – ou «bonheur» –, des promesses dans lesquelles on rêve de (se) plonger. MS

Carnets Lucky

www.aoyamanotebooks.com

Art au beau fixe

Los Angeles Inutile de porter un jean Guess, la célèbre marque des frères Marciano, pour visiter leur fondation. Dernier musée inauguré à L.A., la Fondation Marciano, confortablement installée dans un ancien temple maçonnique, déroule les 1 500 œuvres de sa collection, notamment des pièces de Villar Rojas ou de Paul McCarthy, phares de l’art contemporain. ED

The Marciano Art Foundation

4357 Wilshire Boulevard.
www.marcianoartfoundation.org

Rêves d’océan

Stockholm Il n’est jamais trop tôt pour s’éveiller aux merveilles sous-marines. Cétacés, poissons, crabes et tortues, le peuple de la mer cabriole sur ces parures de lit Garbo & Friends – pour les petits, mais pas seulement. Et vogue l’imagination sur des percales de coton bio et une palette douce. VG

collection mares

www.garboandfriends.com

Algues bienfaisantes

Londres Fermer les yeux, respirer lentement et plonger dans un bain d’algues reminéralisantes. Sur la côte ouest de l’Irlande, on sait depuis des siècles que ces plantes marines ressourcent l’organisme grâce au magnésium et aux antioxydants. Elles intègrent cette ligne pour le corps détoxifiante et énergisante. JC

ligne atlantic kelp magnesium

Ren.
www.renskincare.com

© Louise Lawler, 2017 - Augusto de Campos, Julio Plaza / Getty Research Institute, Los Angeles. Courtesy Augusto de Campos, courtesy Anabela Plaza - Vincent Sheppard - De Padova

© Robert Wedemeyer - Alice Miquel - Garbo & Friends - REN

Hipermestra, venezia et samas, Pinocchio et carmen

Article suivant

Envolées lyriques