portait, Chantzios, Grec
Deux frères,
un scooter &
une grand-mère

Grégory et Pierre-Julien Chantzios, à l’origine du restaurant grec Yaya.

pita, huile d'olive, pain

Le pain pita cuit à l’huile d’olive, revisité par le chef étoilé Juan Arbelaez.

restaurant, huile d'olive, Kaliod

Le pain pita cuit à l’huile d’olive, revisité par le chef étoilé Juan Arbelaez.

cuisine, fourneaux, Kalios

Le pain pita cuit à l’huile d’olive, revisité par le chef étoilé Juan Arbelaez.

Rien de tel pour insuffler de l’énergie que d’être poussé par une belle histoire. Voici le restaurant des deux créateurs de la marque Kalios, en forme d’écho à la cuisine de Yaya, leur grand-mère grecque.

Pierre-Julien et Grégory Chantzios ont fondé la maison Kalios en 2009. Avec leur scooter et du culot, sans prendre de rendez-vous, ils ont réussi à convaincre des chefs avisés (Yannick Alléno, Pascal Barbot, Anne-Sophie Pic, les Troisgros, Christophe Aribert, Éric Guérin…) et les épiceries pointues. Tous ont alors jeté leur dévolu sur leur huile d’olive pour sa grande limpidité, sa classe savoureuse (ni trop acide, ni trop amère, intense). En 2010, les deux frères ont tout naturellement pris la suite de leur grand-mère sur une plantation d’oliviers à Kalamata, en Grèce. Dans cette logique, forts d’un superbe local au nord de Paris, ils se sont lancés dans une autre aventure, la création d’un restaurant, Yaya. Pour les accompagner, une autre pointure les a rejoints, Juan Arbelaez (étoilé au Nubé, Hôtel Marignan à Paris), et voilà le résultat. Logiquement, avec eux, la cuisine grecque, qui lanternait dans les poncifs (et un peu de paresse), va pouvoir prendre davantage la lumière. Paradoxe d’une cuisine qui a vécu d’amour et d’eau fraîche et ne s’est jamais souciée jusqu’alors de notoriété. Question de caractère… Il lui suffit de vivre dans des plats comme le pain pita maison cuit à l’huile d’olive, les mézés comme au village, la pikilia (assortiment de viandes et de poissons) à partager, la vraie salade grecque de leur Yaya, le poulpe mariné, la salade de lentilles et feta, le yaourt grec au miel de montagne, le portokalopita (gâteau aux oranges de Kalamata) et le chocolat à l’huile d’olive et fleur de sel fumée. Car le propos de Yaya, c’est de considérer que la Grèce n’est pas seulement un pays, mais un univers avec ses villes sœurs (Marseille, Naples, Messine, Istanbul, Alexandrie…) et cette tranquille assurance qui prend son temps. Le sien.

Yaya

Manufacture Design, 8, rue de l’Hippodrome, Saint-Ouen. Tél. +33 (0)1 44 04 27 65.

www.yayarestaurant.com
colette, palmier, monde

Article suivant

Colette