Isabel Ettedgui, Mayfair



Connolly
comme
à la maison

Isabel Ettedgui

Dorothée Boissier, designer

Dorothée Boissier, moitié du couple de designers d’intérieur Gilles & Boissier.

Malette, style

Sacs et vêtements Connolly dans un espace chaleureux..

salon, designer

Sacs et vêtements Connolly dans un espace chaleureux..

Vêtements, Connolly

Sacs et vêtements Connolly dans un espace chaleureux..

Le légendaire maroquinier anglais Connolly ouvre boutique dans un immeuble georgien de Mayfair, élégamment redécoré par un duo français.

Elle ouvre la porte de cette townhouse, l’une des plus anciennes du très chic quartier londonien de Mayfair, avec le sourire de celle qui accueillerait un invité de prestige chez elle. Isabel Ettedgui, propriétaire de la marque Connolly, joue effectivement à domicile dans cette maison plurielle, à la fois boutique, galerie et appartement privé. C’est aux archi-doués Patrick Gilles et Dorothée Boissier (connus pour avoir signé le Café de l’Homme à Paris, ou l’hôtel Baccarat à New York), amis de longue date, qu’Isabel a confié la décoration des 5 niveaux (3 dédiés à la boutique et 2 à ses appartements), tout en nuances délicates. Le couple a conçu cet endroit comme s’il avait toujours existé, excellant à marier bois brut et métal, jouant sur une palette binaire de bruns et de grèges. Au 1er étage s’expose une sélection exclusive de meubles et de luminaires signés Gilles & Boissier Privé. On trouve un peu partout des objets chinés et posés ça et là, comme par mégarde.

La bonne idée, c’est de rompre avec la croyance qu’hommes et femmes se séparent pour dénicher un pantalon pour lui ou une veste pour elle. Ici, on vient essayer ses vêtements en couple, sous l’immense verrière zénithale, puisqu’il n’existe qu’une seule et unique collection.

Les moins de 30 ans ignorent tout de l’hystérie que déclenche le simple nom de ce label chargé d’histoire (1878). Les banquettes du Parlement britannique, à Londres, sont habillées de cuir Connolly ; les fauteuils des Rolls-Royce, des Jaguar et des Bentley aussi. Cette marque iconique a été rachetée en 1998 par Jo, le mari d’Isabel (décédé en 2010), créateur de la griffe de prêt-à-porter Joseph. En donnant à Connolly un écrin à sa mesure, Isabel Ettedgui lui offre finalement une seconde vie, encore plus belle.

Pochette, Longchamp, spatiale

Article suivant

Odyssée spatiale