Très libre service

Un costume de Peter Pan, taille 8 ans, un sucrier Art déco, le dernier Philippe Djian, une soupière à couvercle, un mobile musical, deux pyjamas. Cette liste à la Prévert n’a rien d’un inventaire curieux. Au contraire, elle est greffée au réel et navigue sur les ourlets d’un élan puissant, une force tellurique balayant les doutes. Car Bidart la coquette, avec ses villas ripolinées et ses vues monumentales, a décidé de jouer sa carte de cœur. En emboîtant le pas à ces initiatives solidaires qui essaiment un peu partout en France et qui préfèrent, à travers des associations dites «SEL», oublier les espèces sonnantes et trébuchantes pour échanger des services et des biens entre voisins. À Bidart, l’association SELgarrekin est allée plus loin en explorant l’idée même de gratuité, ce passage d’une main à une autre dénué de contrepartie. Deux «gratuiteries» accessibles à tous sont ainsi nées, à deux pas de l’ancien lavoir. Une «Petite», ouverte tous les jours, format placard. Et une «Grande», à horaires fixes. Une seule règle – que l’on prenne ou que l’on donne : ranger, afin que respire le lieu. Alors chacun se sert, dépose, repart léger ou les bras chargés, avec ce sentiment, presque inconnu, de changer le monde.

 

Petite Gratuiterie

Ouverte tous les jours de 9h à 18h.

Grande Gratuiterie

Ouverte les mercredis et vendredis de 14h à 18h, et tous les premiers samedis du mois, de 10h à 16h. Parking du Lavoir, Bidart.

www.facebook.com/selgarrekin.bidart

Article suivant

Air France
acteur
du tourisme
durable &
responsable