Saga cosmétique

Sur les balcons de Marseille, Château Berger offre une autre vision de la thalassothérapie. Ici, la beauté se concocte dans la joie, entre mère et filles.

Sur les balcons de Marseille

Un château blanc face à la mer, entouré de ces hauts palmiers prenant des reflets d’or avec le coucher du soleil. On monte l’allée qui serpente entre les pelouses et là, s’étire un calme d’harmonies de bleu, de blanc et de vert. Ici, la beauté, mais aussi le bien-être, se pensent de mère en filles. Comme des gènes de longévité et de sérénité qui infuseraient une philosophie de vie, cette volonté d’offrir au corps et à l’esprit une parenthèse ressourçante.

Créé par Laurence Fogli, Château Berger est une histoire familiale à tous points de vue. Tout le monde y met la main à la pâte, apporte son expérience et son expertise, depuis l’époux de madame Fogli, chirurgien esthétique qui eut un coup de cœur pour ce domaine surplombant la Corniche et y installa sa clinique, jusqu’à leurs filles, Lilou et Marion. La première est égérie, la seconde participe à la conception et au développement des produits. Une collaboration qui a donné naissance à un spa et un centre de thalassothérapie, ainsi qu’à une marque de cosmétiques. Au menu, une large gamme de soins esthétiques et de bien-être alliant tous les bienfaits de la mer, et des produits aux extraits naturels, tels que l’huile de baobab, la criste-marine, l’extrait de plancton ou de grenade. «Plusieurs années de travail, de profondes réflexions, de mises au point avec des médecins, des chimistes et des laboratoires français, une connivence parfaite et des éclats de rire ont participé à parfaire ce beau projet», raconte Laurence Fogli. Un écosystème précis, tout entier tourné vers la préservation du capital jeunesse, sous les cieux lumineux de la Méditerranée.

Château Berger offre une autre vision de la thalassothérapie

© Jérôme Taub - Château Berger

Article suivant

Emporter le nécessaire