Cette année, que vous soyez petit ou grand enfant, illustrez librement  les chapitres de cette histoire racontée à tour de rôle par six auteurs.  Votre dessin sera peut-être publié dans nos pages... Ce mois-ci, c’est Mathilde, qui depuis Mérignac a mis ses images sur les mots d’Anne Samuel. 

Pour participer à notre prochaine histoire jeunesse, téléchargez le texte ici
et envoyez-nous votre création à l'adresse suivante :

Air France Magazine, L’histoire du mois, 5, rue Gaston Gallimard, 75007 Paris.

En barque sur le lac
4. Tout est double

À quoi me sert-il d’être le fils du dieu Inti si je ne peux sauver ma mère ?» se lamente Itipulco. Ses pleurs illuminés par le soleil levant se répandent dans les eaux du lac, désormais aussi sombres que la nuit. Une barque en jonc apparaît soudain. «Oublies-tu que tout est double dans ce pays ? La fille d’Akayaka peut t’aider», dit l’Indien cousu d’ambre qui pagaie sur le sillon doré. Le garçon se frotte les yeux, l’homme disparaît. «T’aider, t’aider…» renvoie l’écho des montagnes. Ainsi, il a vaincu Capacati et il a une sœur ! Itipulco se relève, se sent fort comme jamais et part sur le chemin de paille chaude questionner celui qui sait tout. Tao est l’ancien le plus vénéré du village. Sa peau griffée de mille rides semble avoir été mâchouillée par le vent du sud. Sa barbe, longue comme le reflet de la lune sur le lac, est striée d’une infinité de gris, de blanc, de noir. On lui donnerait l’âge du monde s’il n’avait ces yeux qui vous transpercent comme l’éclair.

– Grand-père, où est la fille d’Akayaka ? lui demande le petit garçon.

– Tu oses prononcer ce nom ! tremble le vieillard édenté.

– La déesse des profondeurs m’a donné ce droit. Mais seul, je ne peux affronter Paryaqaqa,  je dois retrouver ma sœur.

– Itaki a abandonné ta mère bien avant que tu ne surgisses des étoiles.

«Itaki l’a quittée ?» murmure une petite voix. Le regard du vénérable s’éteint. Le poids  des années l’a brusquement rattrapé. «Itaki, Itaki !» chante l’Oiseau Luciole avant de disparaître dans les nuages. À suivre.

Article suivant

Jour de fête