Edito

S’évader des périmètres, chahuter les curseurs, enjamber les clôtures, détricoter les contours. Vivre, un pas toujours de côté. Et puis regarder l’heure d’ailleurs, en oubliant ses tours de garde, et se dire qu’il n’y a pas plus beau, que cette liberté.

La carte postale
de Nicolas Lefebvre

Sous ses doigts de graphiste voyageur, encres et crayons de couleur révèlent de «petites machines illustrées», des dessins atmosphériques – artiste, il manie aussi photo et vidéo. Ce mois-ci, clin d’œil d’une capitale de la mode, Milan (et son Duomo), par cet amoureux de l’Italie.

Article suivant

Air France