San Francisco
La fabrique
à rêves

Ce pont est plus qu’un pont. C’est une boussole, une boussole intime, qui tourne éternellement San Francisco vers de nouveaux rêves. Comme un fil tiré entre deux mondes, il s’évanouit, ressurgit, suspend les horizons, trace des pointillés dans les brumes, se fraie un passage vers l’ailleurs. Faites un vœu, le réel s’est mué en rivage, tressé d’imaginaires.

1.

Paysages imaginaires

Oublions ce qui pourrait éroder la grâce du rendez-vous – les titres tressés en laurier (dont celui de meilleure femme chef du monde), les apparitions télévisées, les étoiles à ne plus savoir où les poser… Concentrons-nous sur l’essentiel. Parce que Dominique Crenn a fait mariner ses racines bretonnes aux embruns du Pacifique, qu’elle a poli ses mémoires d’enfance comme des galets voyageurs, et les libère dans sa maison, pour «servir son âme». Ici tout n’est que trompe-l’œil, interrogations, énigmes. D’ailleurs son menu, unique, s’exprime sous forme de rébus culinaire. Un poème de saison, plus précisément, qui prend sens à mesure que se dévoile la promenade. «Come with me and look into the golden light» (Venez avec moi, et scrutez la lumière d’or)… D’un vers à l’autre, le monde se construit, les ingrédients surgissent, reviennent, le homard en gelée fraîche répond à la tiédeur du homard aux flageolets zestés de citron vert et d’algues, le poème s’étire en chaconne, la brioche plonge dans un bouillon de champignons au goût umami. Un sorbet à la pistache et sel de mer se niche dans une olive verte, un cookie râpé fait croire à une brisure de truffe, les desserts s’agrippent aux branches d’un arbre. «Walking deep in the woods» (S’enfoncer dans les sous-bois)… La nature en métamorphoses.

Atelier Crenn

3127 Fillmore Street. Tél. +1 415 440 0460.

www.ateliercrenn.com

Petit Crenn

La table bretonnante de Dominique Crenn, version cuisine familiale et accessible. 609 Hayes Street. Tél. +1 415 864 1744.

www.petitcrenn.com

2.

Fictions sur rue

Au croisement de Church Street et Duboce Avenue, des chaises et des fauteuils de salon en bronze ont été oubliés par l’artiste Primitivo Suarez-Wolfe. Pour attendre le Muni Metro (métro léger), on s’y love en dévorant un roman, on y somnole en feuilletant son journal. La vie a le secret de ce genre d’ironie : à deux encablures d’Apple ou Facebook, le culte du papier résiste. Les géants du digital avouent d’ailleurs prôner – chez eux – un usage réfléchi des tablettes. Pour inventer le futur, rien de tel que l’émotion sensorielle du réel. Dans cette cité où les écrivains de la Beat generation sont, eux aussi, venus chercher des réponses, les livres invitent éternellement au plongeon : les librairies, en pagaille, ont pignon sur rue, le papier marbré des reliures se fait artiste chez Case for Making, on part en pèlerinage dans les rayonnages de la mythique City Lights, avant de lever le nez vers les étoiles, dès que les livres suspendus de Brian Goggin et Dorka Keehn s’illuminent, faisant mine de s’envoler vers d’autres cieux.

Domestic Seatings

Par Primitivo Suarez-Wolfe, intersection Church Street et Duboce Avenue.

Case for Making

4037 Judah Street.

www.caseformaking.com

City Lights

261 Columbus Avenue. Tél. +1 415 362 8193.

www.citylights.com

Language of the birds

Par Brian Goggin et Dorka Keehn, angle Broadway, Grant et Columbus Avenues.

À lire

The Beat Generation in San Francisco, a Literary Guidebook Bill Morgan, City Lights Books & Publishers..

3.

La tête dans les nuages

Juste avant d’emprunter la passerelle du Golden Gate filant vers le nord, il y a cette parenthèse aux allures de bout du monde. Un parc national, soufflé par les vents de la baie et les rondos d’oiseaux migrateurs. On s’y plante tout en haut, sous les eucalyptus et les cyprès, pour mesurer cette immensité nichée au cœur de la ville. Longtemps interdit aux habitants, puisqu’il agissait d’une base militaire, The Presidio renoue avec la douceur de la vie civile. Des restaurants, des cafés, des concerts, un camping urbain, un bowling, un mur d’escalade, un golf 18 trous (autrefois réservé aux officiers), des œuvres d’Andy Goldsworthy disséminées entre les arbres. Et puis un musée Walt Disney, et les studios de George Lucas, l’un des fervents soutiens de cette ambitieuse réhabilitation. Séjourner dans le petit hôtel chic que dirige la fondation du Presidio vous transporte dans une autre vie, celle des symétries georgiennes avec briques rouges et moulures à denticules. Un hors du temps qui se prolonge dans la Funston House, une dépendance victorienne de trois chambres que l’on peut privatiser, pour laisser voguer ses pensées entre deux rives, avant de repartir vers les gratte-ciel de la ville.

The Presidio

Inn at the Presidio

42 Moraga Avenue on The Presidio’s Main Post. Tél. +1 415 800 7356.

www.innatthepresidio.com

Rob Hill Campground

1475 Central Magazine Road.

4.

Et les rêves deviennent réalité

L’emplacement élu par l’éditeur de logiciels 3D Autodesk a tout du symbole. Pour implanter son laboratoire-incubateur, il a choisi le Pier 9 et ses entrepôts désaffectés. Le port, donc, pour larguer les amarres de la raison. Laisser venir les idées, les faire mûrir en les croisant, les façonner sous l’œil d’une communauté d’ingénieurs de l’entreprise, d’inventeurs, de designers et d’artistes en résidence. Que l’on travaille à améliorer une chaise roulante ou le galbe d’un soulier, des ateliers dotés de machines dernier cri offrent au chercheur une myriade de possibles. Laser, jet d’eau, les explorations fusent, les outils se mettent en marche, la matière est coupée, taillée, coulée, poncée, soudée, vissée, et l’abstraction, soudain, prend vie.

Autodesk Gallery at One Market Floor

2. 1 Market Street. Tél. +1 415 356 7000.

www.autodesk.com/gallery/overview

Dépôt des candidatures pour les résidences créatives Deux fois par an, pour une durée de quatre mois.

5.

Les maisons d’Hansel et Gretel

Ce pourrait être le prétexte d’une flânerie du soir. Égrainer les chapelets de Painted Ladies qui font tout le sucre de la ville. Guetter les effets pâtissiers dans les tourelles, croquer les bow-windows comme des dragées, rebondir sur les écailles pastel des bardeaux, écumer les dentelles de meringue accrochées aux balcons, voir s’alanguir la chantilly le long des lattes de séquoia, mesurer les glaçages de frises acidulées aux fenêtres, surprendre les lierres enroulés aux colonnes telles des stries de sucre d’orge… Lorsque la nuit s’épaissit, que glissent les songes entre les collines, les maisons victoriennes de San Francisco ont comme un parfum merveilleux de contes de fées.

6.

L’idée fixe de Spurcycle

Il est des paris un peu fous. Et celui de Nick et Clint Slone avait tout d’une chimère. Visez un peu : se lancer dans une niche aussi niche que la sonnerie de bicyclette d’exception… Rien n’a été laissé au hasard, de la note au volume, en passant par le toucher de l’objet, il leur fallait atteindre la perfection. Chaque élément est façonné aux États-Unis, le tout assemblé à la main dans leur atelier de Sausalito. Depuis trois ans, leurs sonnettes surmontées d’un dôme lisse comme une coupole de basilique tintent aux quatre coins du globe, dans un vibrato cristallin et tenace qu’aucun Klaxon d’automobile ne peut éteindre.

Les produits Spurcycle sont distribués dans plusieurs magasins de San Francisco, dont :

Huckleberry Bicycles

1073 Market Street. Tél. +1 415 484 6575.

www.huckleberrybicycles.com

The New Wheel

420 Cortland Avenue. Tél. +1 415 524 7362.

www.newwheel.net

7.

Souffles de curiosité

Il y a tout juste un an, le MoMA de San Francisco rouvrait ses portes et triplait sa surface, fièrement flanqué d’une extension tout en drapés ondoyants (écho aux ricochets des eaux de la baie), conçue par l’agence norvégienne Snøhetta. De cette envie assumée de s’extraire de son enveloppe et tutoyer de nouvelles topographies découle une autre idée : celle de faire entrer d’autres univers dans sa coquille. Au-delà de ses riches collections d’art contemporain, le musée a ainsi travaillé son propos culinaire en s’associant à l’un des plus grands chefs de la ville, Corey Lee, patron du mythique Benu. Mais au lieu de jouer l’ego aux fourneaux, le chef a préféré convier les cartes de ses congénères au musée : dans un menu changeant – comme une exposition – et ultraramassé, le gourmet curieux peut ainsi voyager d’un simple coup de fourchette. Le homard au wasabi imaginé par Tim Raue à Berlin, le poulpe braisé de Virgilio Martínez Véliz à Lima, la tarte au citron de Massimo Bottura à Modène… L’œil frise et les papilles font leur valise.

SFMoMA 151

3rd Street. Tél. +1 415 357 4000.

www.sfmoma.org

Restaurant In Situ

Tél. +1 415 941 6050.

insitu.sfmoma.org

8.

L’empreinte Coppola

Son nom sonne comme une antonomase, celle de la région toute entière. Sa vie durant, Francis  Ford Coppola est resté fidèle à cet ourlet de l’industrie hollywoodienne en implantant sa maison de production ici, à San Francisco. Peu à peu, c’est même tout son univers qui s’est infiltré dans les veines de la ville. Son Cafe Zoetrope délivre une cuisine italienne bonhomme, avec souvenirs aux murs et tables de bistrot. Depuis quelques mois, on y récolte aussi des nouvelles, sorties de façon aléatoire par un distributeur d’histoires courtes, selon les durées de lecture choisies (une, trois, cinq minutes). À quelques kilomètres de là, c’est le vignoble qui prolonge la légende de «Francis» et de son clan, en ouvrant les portes du domaine familial au visiteur. Montagnes au lointain, bâtisse digne d’un Harry Potter et tonnelle ployant sous la glycine, pour déguster les productions viticoles du cinéaste en s’attablant sous les reliques du Parrain. Dernier projet en date, l’acquisition d’un établissement voisin pour y relancer la marque Virginia Dare. Un vin correct dont l’univers déroule les mythes et légendes du pays, avec cette petite Virginia qui fut le premier enfant de colons anglais née sur le sol américain et qui disparut mystérieusement, avec toute sa communauté. En sortie de visite, boutique en mode amérindien et conquête de l’Ouest, pour un storytelling parfaitement ficelé.

Cafe Zoetrope

916 Kearny Street. Tél. +1 415 291 1700.

www.cafezoetrope.com

Francis Ford Coppola Winery et Restaurant Rustic Francis’s Favorites

300 Via Archimedes, Geyserville. Tél. +1 707 857 1400.

www.francisfordcoppolawinery.com

Virginia Dare Winery & Restaurant Werowocomoco

22281 Chianti Road, Geyserville. Tél. +1 707 735 3500.

www.virginiadarewinery.com

9.

Vues sur toiles

Surveillez-le de près : il s’évade de son atelier comme le lait sur le feu. Au commencement, Jay Nelson construisait des petites cabanes en bois qu’il montait sur roues, pour pouvoir parcourir le monde, peindre et surfer. Puis ses caravanes se sont muées en maisons dans les arbres, dont les ouvertures étaient définies en fonction des paysages alentour. Désormais, Jay Nelson se raconte dans d’autres constructions, celles qu’il réalise pour intégrer ses tableaux. Son propos est tourné vers les perspectives que doivent offrir ses structures sur les toiles. Car son univers pictural parle des mots, de leur abstraction dès lors qu’ils se déconnectent d’un langage, et de leur poésie lorsqu’ils dansent ensemble. À regarder d’un autre œil, donc.

Architectural Pavilions: Experiments and Artifacts

Exposition du 24.06 au 7.01.2018. Museum of Craft and Design. 2569 3rd Street. Tél. +1 415 773 0303.

www.sfmcd.org

10.

Une ville dans la ville

  Il y a un peu du Grand Budapest Hotel dans ce Palace construit en 1875, qui fut à la fois le plus grand hôtel du monde et le plus moderne. On en glorifiait alors les cabines élévatrices, le télégraphe installé à chaque étage et les salles de bains privatives. Le tremblement de terre de 1906 le détruisit, il renaquit en 1909, et commanda pour l’occasion un immense Joueur de flûte de Hamelin au peintre utopiste Maxfield Parrish. Rénové en 2015, il bénéficie du coup de fouet économique qu’instillent les entreprises du tech au quartier. Avec ses 480 employés et 556 chambres, le Palace est une sorte de ville dans la ville, un bouillonnement de vie sous les ors, qui vous prodigue des impressions en patchwork : le ravissement comblé, illuminé par une verrière cathédrale et les menues attentions d’un personnel en livrée, l’ébahissement grand genre lorsque s’y déroule un mariage digne des maharajas, la jubilation enfantine retrouvée quand dévale le courrier d’un étage à l’autre, dans la colonne postale. Les plus nostalgiques revisitent leurs années 1970 en usant des services du business center, encore dans son jus d’époque fax. Et les plus hédonistes s’accordent une inspiration silencieuse en glissant dans l’immense piscine posée au dernier étage, sous une arche de verre cernée au dehors de gratte-ciel d’une toute autre époque.  

Palace Hotel

2 New Montgomery Street. Tél. +1 415 512 1111.

www.sfpalace.com

Hotel G

À un bloc de Union Square et dix minutes du SFMOMA, voici le port d’attache idéal pour citadins pur jus, amoureux de l’esprit design américain des années 1950 et des sols en béton lissé. Chambres spacieuses et chaleureuses (attention, murs en papier cigarette), produits C.O. Bigelow dans la salle de bains et, aux cimaises, les œuvres du centre Creativity Explored – un studio de Mission District consacré aux artistes en situation de handicap. Dans les étages les plus élevés, vue sur l’océan au loin, lorsque se lève la brume. Pas de petit déjeuner, mais un diner d’anthologie, ouvert 24h/24 est situé pile en face. De quoi laisser même les ogres pantois.

Hotel G

386 Geary Street. Tél. +1 415 986 2000.

www.hotelgsanfrancisco.com

Pinecrest Diner

401 Geary Street. Tél. +1 415 885 6407.

www.pinecrestdiner.com

© Primitivo Suarez-Wolfe 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Carnet d’adresses

Atelier Crenn

3127 Fillmore Street. Tél. +1 415 440 0460.

www.ateliercrenn.com

Petit Crenn

La table bretonnante de Dominique Crenn, version cuisine familiale et accessible. 609 Hayes Street. Tél. +1 415 864 1744.

www.petitcrenn.com

Domestic Seatings

Par Primitivo Suarez-Wolfe, intersection Church Street et Duboce Avenue.

Case for Making

4037 Judah Street.

www.caseformaking.com

City Lights

261 Columbus Avenue. Tél. +1 415 362 8193.

www.citylights.com

Language of the birds

Par Brian Goggin et Dorka Keehn, angle Broadway, Grant et Columbus Avenues.

À lire

The Beat Generation in San Francisco, a Literary Guidebook Bill Morgan, City Lights Books & Publishers..

The Presidio

Inn at the Presidio

42 Moraga Avenue on The Presidio’s Main Post. Tél. +1 415 800 7356.

www.innatthepresidio.com

Rob Hill Campground

1475 Central Magazine Road.

Autodesk Gallery at One Market Floor

2. 1 Market Street. Tél. +1 415 356 7000.

www.autodesk.com/gallery/overview

Dépôt des candidatures pour les résidences créatives Deux fois par an, pour une durée de quatre mois.

Spurcycle

Huckleberry Bicycles

1073 Market Street. Tél. +1 415 484 6575.

www.huckleberrybicycles.com

The New Wheel

420 Cortland Avenue. Tél. +1 415 524 7362.

www.newwheel.net

SFMoMA 151

3rd Street. Tél. +1 415 357 4000.

www.sfmoma.org

Restaurant In Situ

Tél. +1 415 941 6050.

insitu.sfmoma.org

Cafe Zoetrope

916 Kearny Street. Tél. +1 415 291 1700.

www.cafezoetrope.com

Francis Ford Coppola Winery et Restaurant Rustic Francis’s Favorites

300 Via Archimedes, Geyserville. Tél. +1 707 857 1400.

www.francisfordcoppolawinery.com

Virginia Dare Winery & Restaurant Werowocomoco

22281 Chianti Road, Geyserville. Tél. +1 707 735 3500.

www.virginiadarewinery.com

Jay Nelson

Architectural Pavilions: Experiments and Artifacts

Exposition du 24.06 au 7.01.2018. Museum of Craft and Design. 2569 3rd Street. Tél. +1 415 773 0303.

www.sfmcd.org

Palace Hotel

2 New Montgomery Street. Tél. +1 415 512 1111.

www.sfpalace.com

Hotel G

386 Geary Street. Tél. +1 415 986 2000.

www.hotelgsanfrancisco.com

Pinecrest Diner

401 Geary Street. Tél. +1 415 885 6407.

www.pinecrestdiner.com

Shopping

Heath Ceramics

Depuis 1948, le Graal de la céramique locale, dont les fabriques se trouvent toujours à San Francisco et Sausalito. Art de la table à la silhouette plutôt gaillarde, et des carrelages muraux graphiques qui devraient interpeller les aficionados de décoration. 2900 18th Street, San Francisco. Tél. +1 415 361 5552. 400 Gate Five Road, Sausalito. Tél. +1 415 332 3732.

www.heathceramics.com

Mudpie

Le magasin pour enfants comme on n’en fait plus. À mi-chemin entre la caverne d’Ali Baba et la boutique des Oleson, façon Petite Maison dans la prairie. Une institution. 2185 Fillmore Street. Tél. +1 415 771 9262.

www.mudpie-sf.com

Flatiron Wines & Spirits

Collée au Palace Hotel, une adresse incontournable pour les amateurs de vins, menée par de fins connaisseurs du sujet. La sélection s’intéresse au monde entier, avec une affection particulière pour les productions californiennes. Conseils éclairés, libérés des grésillements du marketing local. 2 New Montgomery Street. Tél. +1 415 780 14 05.

flatiron-wines.com

Restaurants

Al’s Place

L’une des tables à sensations du moment, biberonnée aux tocs de la nouvelle cuisine : fleurs, pincées sablées à tous les étages, cuissons impertinentes (comme ces frites en saumure), dressages asymétriques et sauces en ponctuations. Un coup de frais pas désagréable. 1499 Valencia Street. Tél. +1 415 416 6136.

alsplacesf.com

Woodhouse Fish Co.

Un fish n’chips de référence. Honnête et de qualité.1914 Fillmore Street. Tél. +1 415 437 2722.

Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Carnet d'adresses
Vidéo

240

S'y rendre

www.airfrance.com

FRÉQUENCE DES VOLS

Air France dessert San Francisco par 2 vols quotidiens au départ de Paris-CDG.

KLM San Francisco par 1 vol quotidien au départ d’Amsterdam.

© Parko Polo / Central Illustration Agency. Carte illustrative, non contractuelle.

AÉROPORT D'ARRIVÉE

Aéroport international de San Francisco.
À 21 km.
Tél. +1 650 821 8211.

BUREAUX AIR FRANCE KLM

À l’aéroport.

RÉSERVATIONS

— Depuis la France : Tél. 3654.
— Depuis l’étranger :
Tél. +33 (0)892 70 26 54.

Location de voiture

Hertz, à l'aéroport

Tél. +1 650 624 6600.

www.airfrance.com/cars

À LIRE

San Francisco
San Francisco Gallimard, coll. Cartoville.

San Francisco
Gallimard, coll. Cartoville.

San Francisco
Gallimard, coll. GEOGuide

San Francisco
Phaidon, coll. Wallpaper City Guide.

San Francisco
Louis Vuitton City Guide..

Le Goût de San Francisco
Mercure de France, coll. Le petit mercure.

© Parko Polo / Central Illustration Agency. Carte illustrative, non contractuelle.