Pirouette, cacahuète

Journalistes et photographes en reportage pour le magazine se mettent à table. Ricochets gourmands autour du globe.

Côte d’Ivoire La sauce d’arachide est un incontournable de la gastronomie de la Côte d’Ivoire, mais aussi du Sénégal, de la Guinée et du Mali. Elle accompagne aussi bien le bœuf que le poisson ou le poulet. Les plus paresseux achèteront de la pâte d’arachide. Les autres feront comme au village, ils se procureront leurs cacahuètes, les écraseront, et chaufferont la pâte trente minutes durant pour en extraire l’huile. Quand l’huile est sortie, la pâte est cuite. Rajouter alors des oignons émincés, des tomates pelées, du piment, deux gousses d’ail, de l’eau, un cube de bouillon et laisser mijoter une heure pour obtenir une sauce bien liante. NW

Tel-Aviv Dans la petite épicerie, on vous regarde d’un drôle d’air : un seul paquet de Bamba, vraiment ? Et l’on vous montre du doigt l’offre qui vous ferait repartir avec 4 paquets pour le prix de 2. Car ici, ces bouchées soufflées au beurre de cacahuète se dévorent en quantité aussi industrielle que leur fabrication. Glissées dans tous les cartables, voire les berceaux, leur consommation précoce expliquerait même, selon le sérieux New England Journal of Medicine, pourquoi les enfants du pays ont moins d’allergies à l’arachide… De quoi, si c’était possible, alimenter encore la popularité de la croustillante bestiole. LO

Ghana Dans l’effervescence du marché de Kumasi, impossible de rater les saladiers en alu aux gargantuesques dômes de pâte d’arachide. Des femmes en batik coloré et tresses vanille la servent à la demande. Ici, on croise autant l’arachide qu’un bonjour. On la mange grillée, chauffée entière dans du sable ou pilée au mortier. Mêlée à une mixture d’eau, tomate, oignon et piment, la pâte accompagne fufu d’igname ou de manioc, poulet ou mulet. Le kuli kuli, résidu de l’huile après extraction, séché et frit, sert, lui, à envoûter la marinade des brochettes. IA

© Mathieu Martin Delacroix - Patrick Swirc

Le monde comme il va - Paris

Article suivant

Le monde comme il va