Le monde comme il va

L’économie de la planète en quelques chiffres.

economie

8 secondes : durée d’attention spontanée des enfants dans nos sociétés de performances et de perpétuelles sollicitations – celle des poissons rouges est de 9 secondes…

40% des Français s’informent via les réseaux sociaux.

64 000 m2 : surface du musée du Louvre dessiné par Jean Nouvel, à Abu Dhabi, et inauguré ce mois-ci.

90% au moins des plantes à fleurs tropicales dépendent d’une pollinisation animale : oiseaux, chauves-souris, petits reptiles, insectes…

economie

Afrique
Home, sweet home

Après un cursus universitaire sur un autre continent, les jeunes Africains sont de plus en plus nombreux à souhaiter faire carrière dans leur pays d’origine. Pour faciliter et, surtout, profiter du retour de ces «repats», de multiples initiatives ont vu le jour. Par exemple, au Sénégal, le réseau Back to Galsen (B2G) mise sur le partage d’expériences de jeunes entrepreneurs pour aider ceux désireux de monter leur affaire. Madjissem Beringaye, une entrepreneure franco-tchadienne, a fait un pari similaire avec Living the African Dream. Lancée en 2014, cette plateforme Internet promeut les affaires, présente les projets et lance des incubateurs d’entreprises de Dakar à N’Djamena. Les idées foisonnent dans les nouvelles technologies, la transition énergétique (énergies solaire et éolienne) et la mise en valeur de produits locaux, telle la spiruline, une micro-algue des bords du lac Tchad et entrant dans la composition de produits cosmétiques et de compléments alimentaires. La plus grande surface terrestre du globe a beaucoup à partager et, heureusement, de nombreuses bonnes volontés pour ce faire.

economie

1,4 milliard de personnes est employé dans l’agriculture, soit près d’un tiers des actifs dans le monde.

economie

5 ans : durée qui nous sépare du lancement de la première mission commerciale d’extraction minière sur des astéroïdes, sous l’impulsion du gouvernement luxembourgeois en coopération avec 2 sociétés nord-américaines.

economie

Détroit
le bien renaître

Avec 4 000 bâtiments détruits chaque année et une population divisée au moins par 2 en un demi-siècle, la ville de Detroit figurait comme un symbole de la désindustrialisation et de l’appauvrissement. Mais, elle pourrait devenir le fer de lance d’un renouveau urbain, l’exemple-type de la ville résiliente, si chère aux architectes. En effet depuis quelques années, la réappropriation de l’espace vital passe aussi par l’expérimentation d’un modèle de gestion communautaire et inclusif, sous l’impulsion de nombreuses ONG, dont The Greening of Detroit. Dans la forme, renouer avec son habitat sinistré se traduit par les 1 788 jardins, familiaux ou partagés, entretenus par quelque 15 000 apprentis jardiniers. En cultivant la vie dans les friches, la ville produit désormais 200 tonnes d’aliments par an. Et selon l’ONG, l’utilisation d’entre 5% et 10% des espaces vides disponibles permettrait de nourrir toute la cité. À l’image de citoyens historiques de la ville, tel Joe Louis, l’un des plus grands boxeurs poids lourd de tous les temps, ou Eminem, champion des battles de rap, Detroit ne compte pas rester dans les cordes.

Source : University of Reading, Royaume-Uni.

Article suivant

La collection
Air France Music