Contre les gros chagrins

Ali Mahboubi Soufiani dans son atelier de la rue des Quatre-Jardins.

Ali Mahboubi Soufiani in his studio on Four Gardens avenue.

Perdre son doudou, c’est voyager inconsolable Air France l’a compris en éditant l’étiquette My Teddy, disponible au comptoir d’enregistrement. Fixée au doudou par un élastique, elle comporte les coordonnées du jeune voyageur, ainsi que son numéro de vol. En cas de perte ou d’oubli dans l’aéroport, il est ainsi facile de rapporter le doudou à son propriétaire. Cette action s’inscrit dans la relation attentionnée que la Compagnie entretient avec ses passagers se déplaçant en famille et les enfants voyageant seuls.

Article suivant

Rendez-vous à Genève