Aller au contenu principal

Entrée en matières

1

Rodin

Ce livre est décevant. Il expose ce que l’antre de Frankenstein cache, des coulisses dont on préfère ignorer l’existence. À tort : l’essai final de Marie Guillot éclaire l’œuvre et nous voilà, intrigués, rétrofeuilletant pour considérer les «abattis» vieillis, portant des traces de la «patte d’ours» qui les a pétris. Celle de Rodin. Photographiée par Emmanuel Berry, sourd la blancheur poudrée des plâtres d’études sortis des réserves de la villa de Meudon où vécut le sculpteur. La durée à l’épreuve de l’instantané, un regard sur les «trivialités» d’atelier qui, composées, coagulées, font les chefs-d’œuvre aimés. Ce livre est touchant. VG

Par Emmanuel Berry

Éditions Xavier Barral

2

Aether & Einstein

«L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible». La photographe, vidéaste, dessinatrice et compositrice d’électroacoustique Christine Ödlund a pris Paul Klee au pied de la lettre. Passionnée de physique et de mathématique, elle met en images forces, phénomènes et réalités invisibles : les énergies magnétiques, les chambres de brouillard… Aether & Einstein (uniquement en anglais) est à lire, à contempler, un peu déroutant, vaguement familier et plutôt poétique. VG

Par Christine Ödlund

Éditions Skira

3

L’Orchestre

Voilà un concert qui risque d’être bien silencieux. Les violonistes ? échappés à Tokyo. La harpiste ? Elle a pris le large à Porto. Le flûtiste  ? Parti arbitrer un match de foot à Abidjan... Bref, le chef d’orchestre a besoin d’aide pour retrouver ses musiciens en goguette, cachés dans les paysages foisonnants de Chloé Perarnau. L’œil glisse de saynètes en détails, s’arrête sur un coin de rue, pour le plaisir de la trouvaille qui a fait le succès des «Où est Charlie ?». Simple, ludique et inventif. LO

Par Chloé Perarnau

L’Agrume

4

Mémoire rupestre

La forêt de Fontainebleau a enfoui un mystère. Depuis l’époque mésolithique, des hommes ont entaillé, inlassablement, la dureté de ses massifs de grès. Rites des jours qui passent, actes magiques, exercices de piété ? Ces gravures, le plus souvent quadrillages abstraits ou figurines anthropomorphes, sont restées taiseuses. Mais à Emmanuel Breteau, qui s’est installé parfois huit heures dans les cavités «comme dans un studio photo», les roches ont fait des confidences, saisies par la lumière rasante du temps présent. LO

Par Emmanuel Breteau

Éditions Xavier Barral
5

Savoir & Faire : Le BoisSavoir & Faire : La Terre

Les nombreux livres initiés par Hermès aux côtés d’Actes Sud abordent les sujets de prédilection maison : l’enchantement du quotidien, l’émotion sensorielle de l’objet, la technique au service du matériau. De ces réflexions s’est dégagée une collection quasi intuitive, une série encyclopédique, Savoir & Faire, dont chaque volume traite des différentes facettes d’une même matière (après Le Bois et La Terre, est prévu Le Métal). Contributeurs de tous horizons partagent ainsi leur expertise et leur amour du sujet, de l’histoire de la céramique aux sons des arbres gravés par Giuseppe Penone. Pour le plaisir d’apprendre, mais surtout de s’égarer, dans les aspérités inopinées de la connaissance. MA

Collectif, sous la direction d’Hugues Jacquet

Éditions Actes Sud / Fondation d’Entreprise Hermès

 

Hochet mousqueton et hochet rond Carabiner and round rattles faits main, en bois de noyer et bois de poirier, livrés avec un petit pot de cire naturelle Knotwork LA

Article suivant

le bois et moi et moi…