Boeing 787
Prêt au décollage

Plan de cabine du Boeing 787, avec ses 3 classes de voyage.

R comme reflet La règle, ici, pour que le roman s’invente : qu’un mot en reflète un autre et qu’il en brouille le contour. De billard à pillard1, le reflet trace la route.

1. Dans Comment j’ai écrit certains de mes livres, on apprend que c’est la transformation d’une première phrase, «les lettres du blanc sur les bandes du billard» en cette autre «les lettres du blanc sur les bandes du pillard», qui a produit le roman Impressions d’Afrique.

R as in reflection A ground rule for constructing the novel: each word always has to reflect another, blurring the contours. From billard to pillard,1 the mirror effect paves the way.

1. In Roussel’s How I Wrote Certain of My Books, we learn that the novel Impressions of Africa is based on the transformation of the opening phrase“les lettres du blanc sur les bandes du billard” into this other one“les lettres du blanc sur les bandes du pillard.”

Assemblage final du 500 B787, le premier aux couleurs d’Air France, dans l’usine Boeing d’Everett.

Assemblage final du 500 B787, le premier aux couleurs d’Air France, dans l’usine Boeing d’Everett.

Écran tactile, port USB, prise électrique… tout est pensé pour agrémenter le voyage.

Écran tactile, port USB, prise électrique… tout est pensé pour agrémenter le voyage.

Le nouveau fauteuil de la cabine Premium Economy garantit intimité et confort.

Le nouveau fauteuil de la cabine Premium Economy garantit intimité et confort.

Agrandi, l’espace entre les rangées assure un espace optimal pour les jambes.Greater space between rows provides optimal legroom.

Agrandi, l’espace entre les rangées assure un espace optimal pour les jambes.

Greater space between rows provides optimal legroom.

À la veille de la mise en service du premier B787-9 aux couleurs d’Air France, tout a été préparé depuis des mois pour accueillir, dans les meilleures conditions, cet avion nouvelle génération, surnommé le Dreamliner. Décollage le 9 janvier pour son premier vol commercial sur la ligne Paris/Le Caire.

Boeing 787

Projet majeur pour Air France

Même si le 9 janvier, tout semblera magique, il n’y aura pas de miracle sinon celui d’une formidable organisation de travail. La préparation de l’entrée d’un nouvel avion dans la flotte a été confiée au groupe Projet 787, chargé de fédérer toutes les forces de l’entreprise. Sous la supervision de Nicolas Bertrand, directeur de la Flotte Air France, ils sont des dizaines, des ingénieurs aux commerciaux, de la maintenance à l’exploitation, du commandant de bord au responsable du personnel navigant commercial, à avoir suivi jour après jour et depuis des mois toutes les étapes – de la définition de l’appareil à l’assemblage dans l’usine Boeing d’Everett (État de Washington, États-Unis), de la formation des équipages à celle des mécaniciens.Le B787 a la particularité d’être le premier Boeing issu d’une worldwide factory. Avec des pièces fabriquées dans le monde entier, le premier challenge consiste à avoir tous ces éléments livrés à temps dans l’usine d’Everett pour l’assemblage final. Huit entreprises françaises (Dassault Systèmes, Labinal, Latécoère, Messier-Bugatti-Dowty, Michelin, Radiall, Thalès et Zodiac Aerospace) ont été choisies par Boeing sur les systèmes aussi fondamentaux que les freins, les portes, la connectique ou encore les trains d’atterrissage. Dix-huit jours d’assemblage et d’inspection à un rythme soutenu et le moment symbolique de la première sortie de l’avion des usines mi-octobre 2016.

Un avion triclasse entièrement connecté

En investissant de manière continue dans de nouveaux appareils, Air France respecte ses engagements en termes de développement durable en limitant les émissions de gaz à effet de serre et de bruit pour les riverains.La Compagnie est l’une des premières à avoir intégré en 2009 une cabine intermédiaire sur ses vols long-courriers. Depuis, de nombreuses autres s’en sont dotées, afin de satisfaire les personnes qui souhaitent plus de confort et de services qu’en Economy et qui ne voyagent pas en Business.Dans la version choisie par Air France, le B787 Dreamliner est intégralement équipé Wi-Fi et compte 3 classes – 30 sièges en Business configurés en rangée 1-2-1 (fauteuils Best), 21 sièges d’un concept entièrement nouveau en Premium Economy et configurés en rangée 2-3-2 et 225 sièges en Economy à raison de 9 sièges par rangée.L’arrivée d’un nouvel avion est l’occasion de repenser la vie en vol. À bord du B787 d’Air France, nouvelle expérience à tous les niveaux : galleys, sièges, hublots plus grands, ambiance lumineuse adaptée en fonction des phases de vol. L’harmonie cabine ainsi conçue fait de ce projet une belle réussite.

Nouveau fauteuil : confort à bord…

Aujourd’hui, Air France propose un produit et un service reconnus, comme l’a souligné le classement mondial Skytrax en juillet 2016*. Pour rester aux premières loges, le B787-9 d’Air France comporte une nouvelle cabine Premium Economy, dotée de 21 sièges ultraconfortables, libérant plus d’espace pour les jambes et configurés en rangée de 7 sièges pour davantage de confort en cabine. La collaboration et les échanges entre fournisseurs, ergonomes, experts, clients et personnels permettent aux voyageurs de gagner en liberté de mouvements, en qualité de sommeil, en intimité et en tranquillité : – rangements supplémentaires et fonctionnels. – accoudoir central élargi de 2,5 cm – l’un des plus larges du marché. – place pour les jambes : 5 cm supplémentaires entre chaque rangée et un repose-jambe qui se relève plus haut, indépendamment du réglage du fauteuil. – assise et dossier : une avancée significative grâce au travail réalisé sur la surface en contact avec le corps et les pressions exercées. L’épaisseur et la densité des mousses ont été revues en conséquence, un renfort pour les lombaires et un appui-tête en cuir ajustable ajoutés. La largeur d’assise a gagné 2,5 cm. – inclinaison du fauteuil passée de 123o à 130o pour favoriser la qualité du sommeil. – coque fixe préservant des mouvements intrusifs des sièges situés devant et derrière.

D’autres fonctionnalités innovantes sont intégrées : – liseuse individuelle orientable à fibre optique, plus précise et à intensité variable. – rainure creusée dans la tablette pour poser à la verticale un livre ou une tablette et faciliter la lecture. – les écrans tactiles 12 pouces (30 cm), prise électrique, port USB, casque audio réducteur de bruit (comme en Business) sont toujours présents. Et aussi nos services en plus, car voyager en Premium Economy c’est privilégier le bien-être en vol comme au sol et bénéficier d’attentions spécifiques : – parcours prioritaire à l’aéroport pour éviter les files d’attentes (SkyPriority, dans plus de 1 000 aéroports). – 29 kg de bagages supplémentaires (par rapport à l’Economy). – presse en téléchargement illimité avec l’application Air France Press (quotidiens, magazines). – programme de fidélité Flying Blue pour bénéficier de services supplémentaires en accumulant des Miles.

* Classement Air France 2016, pour la classe Premium Economy : 6e meilleure compagnie (10e en 2015) ; 7e meilleur siège (10e en 2015) ; 3e meilleure restauration (4e en 2015).

© 2017 The Boeing Company - DR
© Air France / DR

Article suivant

Tara, étoile protectrice