L’allegro au galop

Bucéphale, Al-Borak, Marengo… autant de chevaux qui ont marqué l’histoire. Car entre l’homme et l’équidé, la relation est particulière, exclusive. Le cavalier et sa monture semblent ne faire qu’un. C’est à la Renaissance que ce couple complice a donné naissance à un nouvel art… équestre. Aujourd’hui, ce spectacle prend encore du galon à travers des initiatives ambitieuses.

La Voie de l’écuyer, spectacle équestre orchestré par Bartabas à la Grande Écurie du château de Versailles.

Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson C’est l’histoire d’un refuge au cœur de la forêt, dans l’immensité québécoise. C’est l’histoire de chevaux abandonnés ou vieillissants, qui prennent leur retraite ici. C’est l’histoire d’un spectacle un peu fou, dans lequel le personnage principal est Voltaire, superbe étalon qui décrit non sans humour sa vie de cirque à la Belle Époque. Entouré d’acrobates, de jongleurs, de danseurs, mais aussi d’une vingtaine de congénères, le tout mêlé d’effets 3D et de vidéos, Cheval-artiste ! s’intéresse aux destins parfois oubliés : ceux de la vie retrouvée.

 

Cheval-artiste !D’après le roman «les Mémoires d’un cheval-tambour».

Le 27.11 et le 18.12. Cavaland. Parc d’attractions équestres.
Sala de Cámara.lecheval.ca
 

Versailles Créée par Bartabas en 2003, l’Académie équestre de Versailles est un véritable laboratoire d’expérimentation de l’art équestre. S’appuyant sur un lieu tout entier voué aux équidés, La Voie de l’écuyer, nouveau spectacle chorégraphié par l’artiste, prend le parti d’illustrer le travail et la discipline nécessaires pour dompter l’animal. On y découvre la formidable relation qui unit le cheval à l’homme au travers du chant, de la danse mais aussi de l’escrime et même du tir à l’arc japonais. Un pur moment esthétique.

 

La Voie de l’écuyer–Opus 2016

Jusqu’au 30.12. Manège de la Grande Écurie, château de Versailles.
Sala de Cámara.www.bartabas.fr
 

Birmingham Hissée au rang de patrimoine culturel immatériel par l’Unesco, l’école espagnole de Vienne fait figure d’institution. L’écurie, uniquement constituée de 68 lipizzans, se produit habituellement dans son manège d’hiver, dans la capitale autrichienne. À l’occasion de son 450e anniversaire, elle voyage et fait escale en Angleterre pour déployer tout son art et faire découvrir l’excellence de son savoir-faire.

 

École espagnole de Vienne–450e anniversaire

Du 18 au 20.11. Barclaycard Arena.
Sala de Cámara.www.barclaycardarena.co.uk

© Agathe Poupeney

a

Article suivant

Riz à la folie