Franche-Comté,
la langue de l’hiver

Franche-Comté, langue de l'hiver

Franche-Comté,
la langue de l’hiver

C’est sans doute en hiver qu’il faut découvrir ces contrées. Parce que cette saison parle son propre langage, magnifique lorsque les horizons filent, que les vallées s’engouffrent dans les reculées ; quand de partout fument les cuisines et les maisonnées. Un exotisme à portée de moufle.

1.

Restaurer, ralentir le temps

Elle redonne des ailes aux anges, adoucit le sourire d’une vierge. Anne Gérard-Bendelé collabore au Centre régional de restauration et de conservation des œuvres d’art établi à Vesoul, sous la direction d’Aubert Gérard. Ici, on redonne une nouvelle vie aux retables, comme celui de la cathédrale de Rennes (XVIe siècle). On ravive les couleurs, consolide la santé de ces chefs-d’œuvre en les passant sous vide, histoire de supprimer tous parasites. Les ateliers se transforment ainsi en cour des miracles.

Centre régional de restauration et de conservation

5a, route de Saint-Loup, Vesoul. Tél. +33 (0)3 84 76 63 30. Sur rendez-vous.

www.crrcoa.fr

Anne Gérard-Bendelé

Restauratrice-conservatrice de sculptures.

anabendele@aol.com

2.

Les paysages, la griffe Courbet

Si vous aimez les paysages et collectionnez les panoramas, vous allez être servi. Une fois débarrassé des villes aux périphéries banales, soudainement, le décor s’anime et part dans tous les sens, comme s’il était livré à lui-même. C’est parfois stupéfiant lorsque le soleil enfonce un rayon comme un poignard. On comprend mieux la peinture de Courbet, natif d’Ornans. Le regard s’en vient à recadrer le pays, chercher des silhouettes, laisser monter les brumes…

Musée Courbet

1, place Robert-Fernier, Ornans. Tél. +33 (0)3 81 86 22 88.

www.musee-courbet.fr

3.

Le comté, l’esprit de persévérance

Finalement, un fromage est un livre ouvert sur une contrée. Il suffit de survoler du nez un comté pour localiser sa dimension florale, fruitée, torréfiée. C’est aussi dans sa posture que ce fromage signe sa naissance. Il faut lire cet instinct de résistance (à la production de masse) et de persévérance : prendre tout son temps. Témoin, le fort Saint-Antoine, ancienne place militaire située à 1 100 m d’altitude, s’érige en véritable cathédrale, protégeant plus de 100 000 meules de comté. On y retourne, masse et sale ce célèbre fromage, comme s’il s’agissait d’un cuir.

Caves d’affinage du fort Saint-Antoine

Visites uniquement sur réservation. Tél. +33 (0)3 81 69 31 21 et

www.tourisme-metabief.com

4.

Les reculées pour mieux sauter

Cela arrive sans crier gare. Du reste, ils ne sont guère nombreux, les trains, à rejoindre ces bouts du monde. Ils n’ont pas tort car la terre connaît, en ces lieux, comme un vertige. Soudainement, le sol s’est dérobé. Il y a comme un gouffre, une mise en abîmes. À Baume-les-Messieurs, l’abrupt est magnifique, le paysage donne dans le cirque où rugissent les marnes, les plateaux calcaires, les cascades et les grottes. Ce qu’il y a de plus ahurissant, c’est qu’il y règne un calme. Olympien.

5.

Le pays de l’utopie onirique

Il y a, comme dans toutes les régions trop calmes, une sorte de douce folie retenue. Ce n’est pas un hasard si c’est ici que vit le jour la saline royale d’Arc-et-Senans, chef-d’œuvre du visionnaire Claude-Nicolas Ledoux classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982. Avec ses colonnes cyclopéennes, frénétiquement baguées, il enthousiasme les volumes, tout en gardant une savante et puissante modération. Voici une architecture vorace, bavarde, répondant à d’autres aspirations : celles de Charles Fourier (né à Besançon) et ses utopies, le père du phalanstère, la cité idéale communautaire.

Saline royale d’arc-et-Senans Musée Claude-Nicolas Ledoux

Grande-Rue, Arc-et-Senans. Tél. +33 (0)3 81 54 45 45.

www.salineroyale.com

6.

Château-Chalon, les raisins de la patience

Curnonsky, le prince des gastronomes, plaçait Château-Chalon parmi les cinq plus grands domaines français avec Château d’Yquem, Château Grillet, La Coulée de Serrant et Montrachet. C’est un vin déjà rare par sa bouteille (62 cl), mais surtout par la longue et coûteuse maturation de ces quelques larmes : plus de six ans. Résultat, on retrouve l’esprit d’un vin d’exception, fer de lance des vins jaunes ou de paille. Loin des fracas du genre, il est rare, discret dans ses tonalités de cuir, safran… Près de Menétru-le-Vignoble, Marie-Pierre Chevassu-Fassenet a repris les vignes familiales et délivre ainsi un vin «ciselé», élégant, comme un écho à la région…

Marie-Pierre Chevassu-Fassenet

Granges Bernard, Menétru-le-Vignoble. Tél. +33 (0)3 84 48 17 50.

7.

La minéralité d’un pays

Parfois, il suffirait de prendre une poignée de terre, de la humer, pour cerner la mentalité d’un pays. Ici, il est calcaire et ses paysages rudes. Il conduit à un caractère indépendant, volontaire. Ce n’est pas un hasard si, à l’âge de 14 ans, baluchon sur l’épaule, un jeune homme quitta son village natal et le moulin de Chabouilla, près d’Anchay dans le Jura. Il fit les 450 km à pied pour rejoindre Paris. Nous sommes en 1835. Son nom ? Louis Vuitton.

8.

Fabrique d’hommes célèbres

Bien sûr il y a Victor Hugo, Gustave Courbet, Louis Pasteur, les frères Lumière, Rouget de Lisle, Marcel Aymé. Mais il y eut aussi des amoureux de la région, ce que l’on sait moins, comme Charles Ritz. Il venait ici assouvir sa passion pour la pêche, qu’il partageait avec Hemingway. Il écrivit un manuel épatant, Pris sur le vif, dans lequel il traite de façon fort civilisée des ombres, truites et saumons. Il avait ses habitudes sur la rivière de la Loue et un faible pour le délicieux bruit des truites. Il en parlait comme des «baisers de nourrice».

Maison Victor Hugo

140, Grande-Rue, Besançon.

www.besancon.fr/hugo

musée rouget de lisle

24, rue du Commerce, Lons-le-Saunier.

www.juramusees.fr

La maison de louis pasteur

83, rue de Courcelles, Arbois. maison natale de louis pasteur 43, rue Pasteur, Dole.

www.terredelouispasteur.fr

9.

L’étirement du temps

Le temps est l’un des éléments structurants de la région. L’horlogerie bien entendu, mais plus encore ce rapport têtu, artisanal, aux microtechniques, comme si les activités s’étaient mises en creux de la saison, lovées, bien au chaud, la maison enfouie sous la neige. Lorsqu’on se promène, l’espace se détend, les heures aussi. Elles s’étirent, basculant presque dans la métaphore. Dans le superbe palais Renaissance Granvelle, un musée cristallise toutes ces impressions et, sous ses 13 mètres, le pendule de Foucault nous projette dans la relativité des éléments.

Musée du temps

96, Grande-Rue, Besançon. Tél. +33 (0)3 81 87 81 50.

www.mdt.besancon.fr

10.

Le froid, l’origine du monde

Comme le vent dans la cour d’honneur du Palais des papes à Avignon, le froid revêt ici sa cape d’acteur. Il y a même à Mouthe des records qui se battent. On l’appelle «la petite Sibérie française» ! Les températures y ont déjà approché les -41 °C, au point de faire geler les thermomètres à mercure. Il faut déchiffrer dans le froid et la neige une relecture du paysage, des sons assourdis, le bruit meringué des pas dans les flocons ; les chairs galvanisées et resserrées. Il y a dans l’air comme une pureté, un grain quasi religieux.

Chez Gervais

Cette solide demeure allait tomber dans l’oubli et la dépression, lorsqu’un amoureux de la région s’y jeta corps et âme. Bertrand Suchet, ex-grand manitou de la pub, a cassé plusieurs tirelires pour faire renaître cette institution. Une dizaine de chambres refaites avec un chic campagnard offrent un séjour profondément paisible, comme basculé dans une France de jadis. Les volumes sont généreux, les baignoires profondes, les planchers encaustiqués. Et dehors, la Loue file doux sous les arches d’un solide pont. La cuisine a su rester en creux de cette atmosphère si plaisante et nous évite les poncifs de la ville pour nous restituer, à l’instar des chambres, une table authentique, datée et savoureuse… Superbes fresques sur les murs du restaurant. 

Chez Gervais

2, rue de l’Église, Chenecey-Buillon. Tél. +33 (0)3 81 84 56 49..

www.chezgervais.fr

Château de Germigney

Ce Relais Châteaux bien ancré dans la région semble appartenir à un autre temps avec ses planchers de cèdre, ses volumes étirés et surtout une tranquillité de marquis qui attire une clientèle à la fois suisse et bourgeoise. Cuisine étoilée de Pierre Basso-Moro méritant le détour. Véritable villégiature très prisée par Edgar Faure, ce qui valut au village le surnom de Saint-Tropez jurassien… Car il y a une plage.

Château de Germigney

Rue Edgar-Faure, Port-Lesney. Tél. +33 (0)3 84 73 85 85. www.chateaudegermigney.com

 

www.chateaudegermigney.com

La grange à Nicolas

Un parc et une rivière sont l’écrin de cette bâtisse XVIIIe sereinement repensée par Olivier (musicien) et Félicette (peintre). Dans les 5 chambres, matières choisies et lumière préservent le charme sans faire l’impasse sur le confort contemporain d’une «maison de famille». Expositions et stages de peinture en font aussi un repaire pour âmes curieuses. Texte Violaine Gérard

La grange à Nicolas

5, rue Saint-Jean, Baume-les-Messieurs. Tél. +33 (0)3 84 85 20 39.

www.lagrangeanicolas.com

© Ateliers 2/3/4/ L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

deux roues, NIOCSIN, cavaliers

Article suivant

Princes
des villes

Carnet d’adresses

Centre régional de restauration et de conservation

5a, route de Saint-Loup, Vesoul. Tél. +33 (0)3 84 76 63 30. Sur rendez-vous.

www.crrcoa.fr

Anne Gérard-Bendelé

Restauratrice-conservatrice de sculptures.

anabendele@aol.com

Musée Courbet

1, place Robert-Fernier, Ornans. Tél. +33 (0)3 81 86 22 88.

www.musee-courbet.fr

Caves d’affinage du fort Saint-Antoine

Visites uniquement sur réservation. Tél. +33 (0)3 81 69 31 21 et

www.tourisme-metabief.com

Saline royale d’arc-et-Senans Musée Claude-Nicolas Ledoux

Grande-Rue, Arc-et-Senans. Tél. +33 (0)3 81 54 45 45.

www.salineroyale.com

Marie-Pierre Chevassu-Fassenet

Granges Bernard, Menétru-le-Vignoble. Tél. +33 (0)3 84 48 17 50.

Maison Victor Hugo

140, Grande-Rue, Besançon.

www.besancon.fr/hugo

musée rouget de lisle

24, rue du Commerce, Lons-le-Saunier.

www.juramusees.fr

La maison de louis pasteur

83, rue de Courcelles, Arbois. maison natale de louis pasteur 43, rue Pasteur, Dole.

www.terredelouispasteur.fr

Musée du temps

96, Grande-Rue, Besançon. Tél. +33 (0)3 81 87 81 50.

www.mdt.besancon.fr

Chez Gervais

2, rue de l’Église, Chenecey-Buillon. Tél. +33 (0)3 81 84 56 49..

www.chezgervais.fr

La grange à Nicolas

5, rue Saint-Jean, Baume-les-Messieurs. Tél. +33 (0)3 84 85 20 39.

www.lagrangeanicolas.com

Château de Germigney

Rue Edgar-Faure, Port-Lesney. Tél. +33 (0)3 84 73 85 85. www.chateaudegermigney.com

 

www.chateaudegermigney.com

À faire

Chapelle Notre-Dame-du-Haut

Le Corbusier, quoique athée, fut choisi pour imaginer cette chapelle catholique construite de 1953 à 1955 sur la colline de Bourlémont, à Ronchamp. Il faut y grimper par une petite route – qui préfigure une élévation. Elle a été enrichie, il y a peu, par une nouvelle porterie et un monastère conçus par Renzo Piano.

www.collinenotredameduhaut.com

Salins-les-Bains

Bien installée au creux de la vallée de la Furieuse, tout près d’Arc-et-Senans, cette petite ville fut la deuxième plus importante de la région. Sa saline, consacrée en 2009 sur la liste du patrimoine de l’Unesco, en reste l’épicentre rebondissant de galerie en apothicairerie, musée, chapelle et collégiale.

www.salins-les-bains.com

La ligne des Hirondelles

Le petit train qui glisse lors des beaux jours sous les 36 tunnels, 18 viaducs reliant Dole à Saint-Claude, brave l’hiver jusqu’à Morez, pour un circuit hautement spectaculaire !

www.lignedeshirondelles.fr

Shopping

Layetterie Benoit-Gonin

Dans sa layetterie de Lajoux, Bruno Marielle peaufine, travaille le bois (des épicéas) et réalise des meubles à tiroirs et boîtes à rangements.6, route de Saint-Claude, Lajoux. Tél. +33 (0)9 51 17 08 10.

www.benoitgonin.eu

Château de Colombier

Charmant café-brocante bien sourcé par ses propriétaires Corinne et Peter Egli, avec de surcroît, aux beaux jours, terrasse, mais en tous temps café, et même absinthe pour les amateurs. Impressionnante collection de postes de TSF : plus de 600 pièces. Rue de Coulevon, Colombier. Tous les vendredi, samedi et dimanche de 16h à 21h. Tél. +33 (0)6 80 63 99 45.

www.cafe-brocante.fr

Restaurants

Maison Jeunet

L’institution de la région avec petits plats de terroir dans les grands. Sommellerie étourdissante pour épauler le chef Steven Naessens et sa cuisine sentimentale et percutante. 9, rue de l’Hôtel-de-Ville, Arbois. Tél. +33 (0)3 84 66 05 67.

www.maison-jeunet.com

Monsieur Victor

Ce Monsieur passionné par ses produits (bio) est sans arrêt sur le qui-vive, s’interroge sur votre bien-être et vérifie que l’on savoure bien son cheeseburger à la viande d’Aubrac et oignons déglacés au Savagnin. Wok de légumes, parmentier et plats divers sont mitonnés dans un décor années 1950. 41, rue de Belfort, Besançon. Tél. +33 (0)3 81 82 06 18.

www.monsieur-victor.eu
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Carnet d'adresses
Vidéo

235

S'y rendre

www.airfrance.com

Flight frequency

Air France dessert Bâle-Mulhouse par 28 vols au départ de Paris-CDG et 21 vols au départ de Paris-Orly , Lyon par 35 vols au départ de Paris-CDG et 20 vols au départ de Paris-Orly avec HOP!

Air France dessert Genève par 62 vols au départ de Paris-CDG.

KLM dessert Lyon par 21 vols au départ d’Amsterdam.

KLM dessert Genève par 41 vols au départ d’Amsterdam.

Aéroport d'arrivé

Aéroport de Bâle-Mulhouse.
3,5 km de Bâle, à 20 km de Mulhouse et 160 km de Besançon.
Tél. +33 (0)3 89 90 31 11.

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry.
À 25 km de Lyon.
Tél. +33 (0)826 800 826.

Aéroport de Genève.
À 4 km de Genève.
Tél. +41 22 717 71 11.

Bureaux Air France KLM

Aux aéroports.

Réservations

— Depuis la France : tél. 3654.
— Depuis l’étranger :
Tél. +33 (0)892 70 26 54.

Location de voitures

Hertz, aux aéroports :

Bâle-Mulhouse. Tél. +33 (0)3 89 70 87 00.

Lyon Saint-Exupéry. Tél. +33 (0) 825 006 969.

Genève. Tél. +41 22 717 80 80.

www.airfrance.com/cars

A lire

Franche-Comté
Gallimard, coll. Encyclopédies du voyage.

Franche-Comté – Jura
Michelin, coll. Guides Verts.

© Parko Polo / Central Illustration Agency. Carte illustrative, non contractuelle.