Edito

La fraîcheur J’en fais ma demeure
Et m’assoupis.

Bashô Matsuo (1644-1694)

La carte postale
de
OMYdesign & play

Sous les emblématiques rondeurs de ces coloriages géants œuvrent les 4 mains d’Elvire Laurent et Marie-Cerise Lichtlé. Voyageuses, ses graphistes illustratrices travaillent ensemble depuis leurs études aux Arts décoratifs. Ce mois-ci, clin d’œil de New York, où OMY posera bientôt ses lignes claires.

Respirer

Texte Enki Bilal

Ces muscles-là se contractent à notre insu. Le diaphragme fait le boulot et nous vivons le monde, nous partageons son air.

Au nom de cette addiction au diazote et dioxygène (plus quelques autres menus composants), nous sommes programmés, dans ce qui est, il faut bien le dire, un passage obligé… à vivre, aimer, respecter, chanter, sourire, plonger, déguster, courir, ouvrir les bras, fermer la porte, planter, mentir, rire, pleurer, prendre l’avion d’Air France, déglutir, se poser, déposer, oublier, payer les impôts, partir, filmer, jouer, jouir, entarter, distribuer, rencontrer, séparer, twitter, peindre, composer, filer à l’anglaise, manger tout cru, croire, ou pas, embrasser avec la langue, descendre la poubelle pour aller danser, frire, écrire, lober, repasser, excommunier, poser des bigoudis, dormir d’une oreille, écouter d’un œil, juger, damner, encourir, peiner, condamner, expurger, sauter, lancer l’alerte, le javelot, graver, dessiner, souffler dans la trompette, tuer pour manger, ou l’inverse, aller mieux, dépolitiser, exploser de rire, se souvenir comme Perec, faire comme Sisyphe, trancher des sashimis, ignorer, exécuter, guérir, garnir, bien penser, se suffire, amalgamer, élever le débat, voter blanc, r(o)ugir, boire jusqu’à plus soif, dormir comme un loir, contraventionnaliser, oser, désanthropomorphiser, énumérer…*

… en un mot : respirer.


* Ami lecteur-voyageur, complète la liste ci-dessus à ta guise.